Test Xsories Weye Feye

Test Xsories Weye Feye

La société Xsories propose un boîtier baptisé Weye Feye qui apporte une connectivité Wi-Fi aux reflex numérique qui en sont dépourvus. A l’aide de son smartphone ou de sa tablette, on contrôle les principales fonctionnalités du boîtier et on prend des clichés à distance. Voici notre test du Xsories Weye Feye.

test-xsories-weye-feye-01

test-xsories-weye-feye-02

De nombreux appareils photo (compact et hybride) proposent aujourd’hui une connectivité Wi-Fi qui permet d’utiliser son smartphone ou sa tablette comme télécommande et plus pour les modèles plus évolués. Sur les reflex, cette fonctionnalité est quasi inexistante. Xsories apporte donc une solution pour de nombreux modèles Canon et Nikon. Voici la liste des produits compatibles avec le Weye Feye :

  • Canon 6D, 7D, 40D, 50D, 60D, 450D, 600D, 650D, 5D Mark II, 5D Mark III
  • Nikon D5100, D600, D7000, D300, D700, D300s, D800, D90

Comment ça marche ?
Après avoir téléchargé l’application gratuite sur Android (l’appli iOS arrive prochainement), on branche le boîtier Weye Feye à son reflex numérique via le câble USB. Il faudra utiliser celui qui est fourni avec l’appareil car Xsories ne propose d’un câble micro-USB destiné à la recharge de son boîtier. Une attache en Velcro est fournie avec le boîtier afin de le fixer sur un trépied. L’autonomie annoncée en utilisation est de 8 heures. J’ai fait de nombreux essais et la batterie tient encore.

test-xsories-weye-feye-03

test-xsories-weye-feye-04

Dans l’application on lance la recherche du point d’accès Wi-Fi créé par le boîtier et on s’y connecte. Dès que la connexion est établie, le marque et le modèle de l’appareil photo apparaît. A partir de ce moment, on prend le contrôle à distance ! Xsories annonce une portée maximale de 80 mètres, dans mon test j’ai fait une connexion à 50 mètres entre un Canon 5D Mark II et un Sony Xperia Z1; je n’ai pas testé plus car je ne pouvais pas aller au delà.

test-xsories-weye-feye-06

test-xsories-weye-feye-07

On peut quasiment tout faire : vitesse, ouverture, ISO, mode de prise de vues, bracketing, retardement, balance des blancs et même lancer un timelapse. Les possibilités sont nombreuses et c’est très agréable. A noter que la mise au point peut se faire très précisément sur un point soit en mode auto soit en mode manuel. Bien pratique si on veut mettre en valeur une partie de la photo. Bien sur, on peut passer sur la fonction vidéo et lancer un enregistrement. Le tout se fait en temps réel et une fluidité parfaite (latence de 0,2 seconde). Xsories propose un tableau de l’ensemble des fonctions compatibles appareil par appareil sur son site internet.

test-xsories-weye-feye-08

test-xsories-weye-feye-09

test-xsories-weye-feye-10

test-xsories-weye-feye-11
Une fois la photo prise via l’application, il est possible de la télécharger dans la mémoire de son smartphone. Que ce soit en JPG ou en RAW, le transfert se fait en quelques secondes. Pour info, environ 7-8 secondes pour un fichier RAW de 30Mo. Cette image peut être visualisée dans l’application mais on ne peut pas effectuer de retouche. Il faudra donc passer par une autre application. Une fois la post-production terminée, il est possible de partager le cliché avec ses amis (Facebook, Twitter, email,…) grâce ) la connexion de son smartphone ou de sa tablette.

test-xsories-weye-feye-12

test-xsories-weye-feye-13

test-xsories-weye-feye-14

test-xsories-weye-feye-15

test-xsories-weye-feye-16

Le Weye Feye peut s’utiliser dans différents cas de prise de vue : shooting studio, prise de vue animalière (idéal pour prendre en photo un lion sans se faire dévorer), sport automobile (on place l’appareil le long du circuit), ou encore pour un paparazzi. Il dissimule l’appareil à un endroit et à distance il lance les prises de vues.

test-xsories-weye-feye-05

Malgré un prix relativement cher (prix conseillé de 249€), le boitier Weye Feye de Xsories est un excellent produit qui devient vite indispensable. Comme on dit, une fois que l’on y a goûté on ne peut plus s’en passer !