Test Sony SmartBand (SWR 10)

Test Sony SmartBand (SWR 10)

Lors du Mobile World Congress à Barcelone, Sony Mobile a dévoilé le SmartBand un bracelet connecté qui mesure toutes vos activités. Véritable “Big Brother” à votre poignet, le bracelet fait office de coach sportif mais également d’enregistrement de votre vie qui garde une trace de toutes vos activités,vos déplacements, vos échanges et vos loisirs, tout ! Après une dizaine de jours d’utilisation, voici le test du Sony SmartBand.

Simple mais diaboliquement intelligent

Sony propose un produit très “basique” dans son aspect, contrairement au Samsung Gear Fit (lire notre test), avec simplement deux bracelets disponibles (petite et grande taille) et le capteur Core. C’est ce dernier qui est le plus important et surtout il est très intelligent. Toute l’intelligence tient dans seulement six petits grammes.

test-sony-smartband-swr10-01

test-sony-smartband-swr10-02

test-sony-smartband-swr10-03

test-sony-smartband-swr10-04

test-sony-smartband-swr10-05

test-sony-smartband-swr10-06

test-sony-smartband-swr10-07

Le capteur Core est le coeur de la stratégie globale de Sony dans le domaine “smart wearable” comprenez les vêtements connectés, une des tendances du CES 2014. Grâce à ce petit capteur, toutes les actions sont enregistrées. Nombre de pas, heures de sommeil, distance parcourue,… et il va devenir également une télécommande de votre lecteur multimédia et un enregistreur de vos souvenirs numériques. Pour fonctionner, le Core doit être couplé avec Lifelog, l’application qui va tout enregistrer et aggréger chaque action qui sera réalisée directement sur le smartphone ou via le bracelet.

De la Big data à Big Brother

La promesse de Sony est de proposer une compatibilité avec tous les smartphones fonctionnant sous Android KitKat 4.4 or au lancement du SmartBand ce n’était pas le cas. L’application Lifelog était disponible uniquement avec quelques modèles de la gamme Xperia. Aujourd’hui, une mise à jour est disponible et ouvre ainsi la compatibilité aux smartphones tournant sous Android KitKat 4.4. J’ai pu tester avec un Samsung Galaxy S5 (lire notre test), et cela fonctionne sans souci.

Si vous n’avez pas un smartphone Sony, il faudra télécharger les applications Smart Connect et SmartBand afin d’appairer le bracelet. Si le NFC est intégré dans votre smartphone, l’apparaige peut se faire simplement ou sinon on utilisera la méthode “recherche Bluetooth et connexion”.
[appbox googleplay com.sonyericsson.extras.liveware][appbox googleplay com.sonymobile.smartconnect.hostapp.ellis][appbox googleplay com.sonymobile.lifelog]

Avec l’application SmartBand, il sera possible de faire plusieurs réglages du bracelet.

Mode nuit automatique : on détermine une plage horaire durant laquelle on peut potentiellement dormir. Le Core va donc reconnaître automatiquement le moment où vous allez partir dans les bras de Morphée. Un appui long, confirmé par le clignement des trois LED permet de passer du mode jour au mode nuit, et inversement.

Notifications : on choisit dans la liste des applications installées celle dont on souhaite recevoir une notification via le bracelet, c’est à dire une vibration comme il n’y a pas d’écran. On vous recommande d’activer ce dont vous avez vraiment besoin, car sinon le bracelet va vibrer en permanence et comme il n’y a pas d’écran; il faudra consulter votre smartphone.

Réveil intelligent : on détermine une plage horaire pour le réveil avec un intervalle de 10, 20, 30, 45 ou 60 minutes et le bracelet vibre lorsque vous êtes dans une phase de sommeil léger.

Alerte hors portée : le bracelet vibrera lorsque le smartphone ne sera plus connecté en Bluetooth. Pratique pour les têtes en l’air.

Appel entrant : lorsqu’un correspondant vous appelle, le bracelet vibre, il est donc possible de mettre en silencieux son smartphone pour ne pas déranger les personnes autour de soi. Très pratique et respectueux quand on travaille en open space.

test-sony-smartband-swr10-08

Après la phase réglages, il faut utiliser l’application Lifelog pour découvrir l’ensemble des données recueillies par le SmartBand. Au lancement de l’application, on va vous demander de créer un compte Lifelog avec une adresse email, votre nom, votre date de naissance, votre taille, votre sexe et votre poids. Lors du test, j’ai commencé la récolte des données sur un Sony Xperia Z1 puis j’ai continué sur un Samsung Galaxy S5 (lire notre test). Je pensais que les données se synchronisées dans le cloud et on pouvait les récupérer d’un appareil à l’autre… non, et c’est fort dommage !

test-sony-smartband-swr10-09

Lifelog se présente sous la forme d’une ligne de temps avec l’ensemble des informations, cela forme une sorte de journal intime numérique. Les données brutes prennent forme avec une représentation visuelle très bien réalisée. Quand on clique sur un picto, on peut découvrir le détail. Par exemple, sur le picto communication, on peut voir le temps passé sur Facebook, Twitter, Gmail,… et en sélectionnant le picto “stats”, on obtient l’ensemble des données avec un filtre journalier, hebdomdaire, mensuel ou annuel. Et on voit également sur quelle application nous avons passé du temps. Pour chaque thématique, il est possible de définir un objectif : nombre de pas, minutes passées à écouter de la musique, nombre d’heures de sommeil, nombre de photos réalisées,… Attention, lors de notre test, on a remarqué une baisse significative de l’autonomie du smartphone (Galaxy S5) suite à l’installation et l’activation de Lifelog.

test-sony-smartband-swr10-10

test-sony-smartband-swr10-11

test-sony-smartband-swr10-12

A tout moment, il est possible d’indiquer un moment important, c’est ce que Sony appelle le “Life Bookmark”. A partir du SmartBand, il suffit d’appuyer rapidement deux fois et cela enregistre le signet. Dans Lifelog, il suffit d’appuyer sur le picto dédié et de laisser une note pour se souvenir pourquoi on a enregistré cet instant. On peut y associé un contenu comme une photo, une musique, et même enregistrer la position géographique.

test-sony-smartband-swr10-13

Le SmartBand peut également servir pour utiliser des applications en plus de ses fonctions de « tracking ».

Pour contrôler le lecteur de musique, il faut appuyer une fois sur le bouton du SmartBand puis une fois pour lancer la lecture ou mettre en pause, deux fois pour passer au morceau suivant et trois fois pour revenir au morceau précédent. Sur le smartphone, un message indique que le SmartBand est passé en mode application et indique ce qu’il contrôle.

Avec l’application Smart Camera de Sony Mobile, le SmartBand devient une télécommande pour un contrôle à distance (dans la limite de la connexion Bluetooth). Pour prendre le contrôle, il faut appuyer sur le bouton, puis taper une fois pour prendre une photo et taper deux fois pour démarrer ou arrêter l’enregistrement vidéo.

Parfois, on pose son téléphone à un endroit et on ne sait plus où. Grâce à l’application “trouver le téléphone”, on peut lancer une sonnerie préalablement sélectionnée et ainsi retrouver son précieux.

test-sony-smartband-swr10-15

test-sony-smartband-swr10-14

Le SmartBand, un très bon rapport qualité / prix

Sony rentre dans le marché des bracelets connectés aves le SmartBand. Un produit qui se veut simple et avec un très bon positionnement tarifaire par rapport aux autres produits du marché (Jawbone, Withings, Nike,…). C’est le début de la mise en place de tout un écosystème lié au Core, ce petit capteur qui enregistre nos moindres faits et gestes et qui devrait se retrouver dans d’autres produits dévoilés ultérieurement. Si vous êtes sportif et que vous aimez analyser les données, la combinaison SmartBand / Lifelog est très séduisante et vous apportera de nombreuses indications sur vos performances. On regrette toutefois l’absence d’une puce GPS intégrée afin d’avoir un fonctionnement autonome. L’aspect Big Brother est intéressante pour ceux qui veulent se constituer un journal intime numérique et se remémorer certains moments.

Le Sony SmartBand (SWR 10) est disponible sur la boutique accessoires de Bouygues Telecom au prix de 99€. A noter que Sony propose des bracelets de couleurs vendus séparément.

Les caractéristiques techniques du Sony SmartBand :

  • longueur du bracelet : 214 / 250 mm
  • taille du capteur Core : 40,7 x 15,3 x 7,8 mm
  • poids du capteur Core : 6 grammes
  • poids du bracelet avec le capteur Core : 20 grammes / 21 grammes avec bracelet grande taille
  • vibreur
  • 3 LED
  • IP58
  • Bluetooth 4.0 Low Energy
  • NFC
  • micro USB
  • autonomie de 5 jours
  • batterie lithium polymère 35 mA