Test Samsung Galaxy S5

Test Samsung Galaxy S5

Avec le Samsung Galaxy S5, le géant sud-coréen propose son nouveau smartphone haut de gamme et une vraie évolution de son modèle précédent, le Galaxy S4. Nouveau matériau, nouvelles fonctionnalités, le Samsung Galaxy S5 a de nombreux atouts pour séduire les consommateurs et pour devenir la nouvelle référence des mobiles Android. Bonne lecture de notre test complet sur Samsung Galaxy S5.

test-samsung-galaxy-s5-07

Le smartphone le plus puissant de la Galaxy Samsung
Le Samsung Galaxy S5 intègre un écran 5,1 pouces avec une résolution HD 1080 (1920 x 1080 pixels) à 432 ppi, c’est à dire une résolution très fine, très détaillée, le résultat est top et les couleurs vont vives et le noir très profond (pas un gris foncé). Le processeur est un quatre coeurs Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,5Ghz avec 2Go de mémoire vive et un chipset graphique Adreno 330. Donc côté puissance, le Galaxy S5 est performant et obtient un score de 36485 (note A+) à AnTuTu X Benchmark, il est dans le Top des smartphones les plus puissants.

test-samsung-galaxy-s5-05

test-samsung-galaxy-s5-11

L’aspect du S5 ne change pas trop par rapport au S4, il conserve la même forme mais avec un dos en soft touch agréable au toucher et un contour chromé qui lui donne un aspect plus qualitatif. De plus, le S5 est certifié IP67 c’est à dire qu’il est résistant à l’eau, à la poussière, au sable, aux intempéries et à la sueur. On peut même l’utiliser dans son bain, car il est protégé contre les effets de l’immersion jusqu’à 1 mètre de profondeur. Il n’y a donc pas de souci à avoir pour se rendre à la plage par exemple ou lors d’exercices physiques.

test-samsung-galaxy-s5-01

test-samsung-galaxy-s5-02

test-samsung-galaxy-s5-06

test-samsung-galaxy-s5-08

Contrairement a d’autres modèles de smartphones, le Galaxy S5 propose une batterie amovible, c’est quand même mieux surtout pour le remplacement de la batterie, cela évite de passer par la case SAV. Avec une batterie de 2800 mAh et un usage plutôt intensif (mail en push, Twitter, Facebook, Spotify, YouTube, Waze, Red Bull Racers, connexion 4G, photos, vidéos en 4K,…) j’ai obtenu une autonomie de 25 heures, c’est tout simplement très bon. Bien sur, l’autonomie varie vraiment selon vos usages, par exemple si on fait beaucoup de photos géolocalisées, ça va consommer plus de ressources et donc l’autonomie sera inférieure.

test-samsung-galaxy-s5-12

L’un des nouveautés du S5 est la fonction “ultra économie d’énergie”. Quand on active ce mode, on passe sur un thème en échelle de gris (genre e-ink) et une utilisation restreinte des applications. Par défaut, on a téléphone, sms et internet. On peut ajouter trois applications supplémentaires au choix si on ne veut pas se retrouver avec une sorte de “Nokia 3310”. Toutes les connecitivés sont également coupées pour optimiser au maximum l’autonomie, donc pas de données mobiles quand l’écran est éteint, pas de Wi-Fi et pas de Bluetooth. C’est le cas extrême, mais si vous souhaitez avoir un peu plus de liberté, il est possible de les activer via les paramètres. A 100% de charge de la batterie, on peut obtenir une autonomie de plus de 12 jours et avec 15% c’est environ 2 jours. Les fonctionnalités sont réduites au minimum mais la fonction principale de téléphone est présente et assurera d’être joignable. Une excellente fonctionnalité qui va “en sauver” plus d’un en fin de journée.

test-samsung-galaxy-s5-13

Dans les paramètrres on trouve une nouvelle fonctionnalité baptisée “Smart Booster”. Lorsqu’elle est active, cela permet de téléchargement plus rapidement des fichiers volumineux en agrégeant le débit du réseau Wi-Fi et celui du réseau 4G LTE. Une fenêtre apparaît en sur l’écran et indique la vitresse de téléchargement pour chaque flux. Je l’ai testé avec une Bbox Sensation ADSL et la 4G de Bouygues Telecom, le mix des deux réunis m’a permis d’avoir plus rapidement le jeu Red Bull Racers qui fait plus de 300Mo. Un vrai plus pour l’expérience utilisateur.

test-samsung-galaxy-s5-10

Avec le Galaxy S5, Samsung introduit la reconnaissance d’empreinte digitale afin de sécuriser l’accès à son smartphone, effectuer un paiement avec Paypal et vérifier son compte Samsung. Au lieu d’utiliser un code PIN ou un schéma pour verrouiller son smartphone, on peut enregistrer jusqu’à trois empreintes (vs cinq pour l’iPhone 5S). Il faut enregistrer son empreinte digitale en passant le doigt à plusieurs reprises sur le capteur. Je vous recommande de le faire un peu sur les côtés également et pas cela le doigt à plat, cela risque de ne pas bien fonctionner par la suite. A l’issue de l’enregistrement de l’empreinte, un code de sécurité composé de chiffres et de lettres est demandé, au cas où votre empreinte ne fonctionne pas ou si tout simplement un ami souhaite utiliser votre mobile. Il lui faudra indiquer le code pour accéder au contenu du mobile, par exemple lorsque vous êtes au volant de votre voiture.

test-samsung-galaxy-s5-14

Pour le paiement Paypal avec la reconnaissance de l’empreinte digitale, il faut installer une application qui utilise le protocole FIDO Ready et associer son compte Paypal, et le tout sera lié pour faciliter les transactions. On regrette que la reconnaissance d’empreinte ne fonctionne pas avec le Google Play Store, ça serait un plus pour éviter la saisie du mot de passe.

test-samsung-galaxy-s5-15

Un petit détail sympa : le S5 possède un port infrarouge situé sur la tranche du haut et permet ainsi de transformer le smartphone en télécommande pour la TV ou son boitier TV. Il suffit de sélectionner la marque de la TV, d’indiquer le code postal où on se trouve puis de choisir le type de boitier TV que l’on possède. Dans notre test, nous avons sans souci paramétré la télécommande pour un modèle de TV Haier et notre Bbox Sensation. Il faut être en face des objets pour que l’infrarouge fonctionne correctement. L’application Smart Remote permet également de faire de la recommandation de programmes TV selon les critères définis par l’utilisateur.

test-samsung-galaxy-s5-03

test-samsung-galaxy-s5-16

Un excellent appareil photo au creux de la main
Les smartphones prennent de plus en plus de part de marché au segment des appareils photos compact qui est en déclin. En 2013, le marché des appareils photos a reculé de 18% en volume et est fortement plombé par les compacts qui font face à une concurrence très forte des smartphones.
L’appareil photo du Galaxy S5 possède un capteur de 16 millions de pixels avec une mise au point ultra rapide. Et en réalité c’est vrai ! L’application photo se lance en quelques secondes et après l’autofocus prend une demi seconde. A l’aide du doigt on détermine l’endroit pour faire la mise au point et à peine le doigt relevé, l’image est nette. Très efficace pour saisir un instant, comme sur cette photo prise au zoo de Paris.

test-samsung-galaxy-s5-18

Samsung intégre une fonction HDR (High Definition Range) c’est à dire que l’on va redonne du dynanisme à la photo aux différents endroits. Par exemple, un visage à contre jour sera assez sombre, avec le HDR on va pouvoir faire réapparaître les éléments du visage. Dans notre test, nous avons photographié le rocher du zoo de Paris qui était à contre jour et grâce au HDR on distingue correctement le rocher.

test-samsung-galaxy-s5-17

Le Galaxy S5 propose de nombreux modes de prises de vues et il est possible d’en télécharger en plus selon ses besoins. L’une des principales nouveautés est le focus sélectif. Lors de la prise de vue, plusieurs photos sont prises avec différentes mises au point et après l’utilisateur peut choisir où sera fait la netteté. Soit au premier plan, soit à l’arrière plan, ou une netteté sur l’ensemble de l’image. Parfait pour faire ressortir un portrait avec un joli effet de flou ou bokeh. Si le rendu est plutôt réussi, la mise en oeuvre n’est pas toujours aisée. Il faut un élément au premier plan à moins de 50 centimètres et un autre à plus de trois fois cette distance en arrière plan; si ce n’est pas respecté la prise de vue pour avorter et il faudra recommencer.

test-samsung-galaxy-s5-20

test-samsung-galaxy-s5-19

On a également apprécié le mode visite virtuelle qui permet de créer un film animé à partir dune série de photos. L’application vous indique comment positionner le téléphone à l’aide d’un point et d’un cercle pour effectuer la prise de vue. On peut aller à gauche, à droite ou avancer pour faire découvrir le lieu visité. Fonction idéale pour créer une visite virtuelle d’un appartement par exemple.

Le Samsung Galaxy S5 propose une multitudes d’options photo et vidéo, on pourra ainsi s’amuser à optimiser la prise de vue. Si tout se passe bien avec une belle lumière, dès que l’on arrive dans des situations extrêmes, le capteur photo est un peu dans les choux et le résultat est assez désastreux. Le zoom numérique va de 1x à 4x et je vous avoue que le résultat n’est pas satisfaisant, on se retrouve avec beaucoup de bruit et donc des pâtés de pixels. Le Nokia Lumia 1020 reste la référence pour le moment.

test-samsung-galaxy-s5-21

test-samsung-galaxy-s5-32

(cliquez pour agrandir l’image)

En terme de vidéo, le S5 offre la possibilité d’enregistrer au format UHD (4K). Mais attention, il y a des restrictions : pas de mode dual camera, pas d’HDR, pas d’effets vidéo, pas d’ojectif à distance et pas de prise de photos pendant l’enregistrement. Ce dernier se fait à 30 images par seconde ce qui offre une bonne fluidité de l’image. On vous propose un exemple de vidéo 4K. Attention toutefois au stockage de la vidéo; en effet, une minute de capture en UHD représente un fichier d’environ 350 Mo ! On vous recommande donc d’utiliser une carte microSD pour tout votre contenu multimédia.

On regrette l’absence d’un mode “slow motion” ajustable selon ses désirs. En effet, il est simplement possible d’effectuer des captures en mode lent (½, ¼, et ⅛) sans pouvoir sélectionner la partie précise où on souhaite appliquer l’effet. Le résultat n’est pas très qualitatif comme on peut le voir dans la vidéo d’exemple. Dommage ! On espère qu’il y aura une mise à jour ou un nouveau mode de prise de vue proposé via Samsung Apps.

Voici quelques exemples de photos prises avec le Samsung Galaxy S5.

Une interface revue à la sauce “flat design” et ultra riche
Comme de nombreux constructeurs, Samsung ajoute une surcouche logicielle à Android pour apporter un “made by Samsung”, c’est TouchWiz. Cette nouvelle version est dans l’ére du temps avec un style “flat design” : un aplat de couleur unie et un picto blanc. Simple, efficace et épuré.

test-samsung-galaxy-s5-22

La gestion du multi-tâches est également à la sauce “flat design” avec le nom et l’icône de l’application, un aperçu, le tout sur un aplat uni. En un glissement de doigt vers la gauche ou la droite, on arrête l’application et si on veut tout arrêter facilement, il suffit d’appuyer sur le bouton en bas à droite. A ce moment là toutes les applications en cours d’exécution s’arrêtent.

Samsung a eu la bonne idée de proposer une configuration personnalisée des boutons des paramètres rapides, c’est à dire les réglages favoris . D’un simple glisser/déplacer, on réorganise l’interface comme bon nous semble. La boîte à outils est un menu de raccourcis flottant et permet ainsi un accès en un clic à des applications ou fonctions favorites. On peut avoir accès jusqu’à cinq applications maximum, à vous de voir ce que vous utilisez le plus fréquemment.

test-samsung-galaxy-s5-23

Aujourd’hui, nous sommes “ultra connectés” et “multi-tâches”. Nous faisons plusieurs choses en même temps et pour faciliter cet usage, Samsung a une fonction baptisée “fenêtres multiples”. Dans le même esprit que le fonction Snap de Windows 8, on peut avoir deux fenêtres avec l’affichage d’une application dans chaucune d’elles. Par exemple, on peut avoir une fenêtre Twitter et une autre avec YouTube. Il est possible de redimensionner la taille pour chaque fenêtre en glissant le séparateur.

test-samsung-galaxy-s5-24

Le Galaxy S5 est très riche en fonctionnalités et menus, et parfois cela peut être un peu déconcertant pour les non initiés. Il y a donc un mode simplifié personnalisable afin de créer un écran d’accueil beaucoup plus simple et avec des gros pictos. On a l’impression d’avoir un mobile avec une interface destinée aux séniors.

test-samsung-galaxy-s5-25

Comme plusieurs produits de la gamme Galaxy, le S5 intégre les mouvements et les gestes qui permettent de faire des actions.
Air Browse : faites défiler les pages ou les listes des éléments en faisant bouger votre main au-dessus du capteur dans la direction souhaitée
Appel direct : appelez le contact pour lequel les détails du journal, du contact ou des messages sont actuellement affichés à l’écran en approchant l’appareil de votre oreille.
Smart alert : votre appareil vibre lorsque vous le prenez afin de vous notifier les appels manqués ou les messages non lus.
Muet/pause : utiliser des mouvements (couvrir l’écran avec la main, retourner l’appareil) pour couper la sonnerie des appels entrants et des alarmes, ou pour mettre en pause les médias lorsque l’écran est activé.
Balayer pour capturer : réaliser une capture d’écran en faisant glisser le côté de votre main d’un bord à l’autre de l’écran tout en restant en contact avec celui-ci.
Air View : afficher les informations et le agrandir le texte ou les images en passant votre doigt au-dessus de l’écran.

Si vous n’utilisez pas ces fonctionnalités, on vous recommande les désactiver afin de gagner en autonomie.

test-samsung-galaxy-s5-26

Avec S Voice, on peut exécuter des actions et obtenir des informations uniquement via des commandes vocales. Il faut faire un double appui sur le bouton principal du S5 ou simplement dire “Salut Galaxy” pour réveiller S Voice. Près d’une vingtaine d’actions est possible allant de la simple information météorologique au réglage de l’alarme à 7 heures du matin. Pour vous amuser, vous pouvez lancer des requêtes originales.

test-samsung-galaxy-s5-27

Comme HTC et son fameux BlinkFeed, Samsung propose My Magazine, un espace pour créer son magazine numérique par centres d’intérêts. La solution est apportée par Flipboard et fonctionne très bien. Actuellement, il y a 14 thématiques proposées allant de l’actualité générale à voyage en passant par les infos high-tech ou sports. On peut également paramétrer plusieurs réseaux sociaux et plate-formes de contenus multimédia comme YouTube, Flickr ou 500px. Les informations vont s’ajouter dans le flux général et vont être mises en forme comme un journal / magazine, le rendu est vraiment très bien. Toutefois, on regrette l’impossibilité de personnaliser les flux avec ses sites favoris ou un flux RSS spécifique. Peut-être dans une prochaine mise à jour.

test-samsung-galaxy-s5-28

Le smartphone est devenu un objet incourtenable, c’est notre bébé, toute notre “vie” pour certains. Quand on doit le prêter quelques instants, nous sommes pas très serein, même si on connait bien la personne. Samsung propose un mode privé qui permet de sélectionner et marquer des éléments comme privés et ainsi les masquer. Cela peut s’appliquer pour la galerie photo, les vidéos, la musique, l’enregistreur vocal et les fichiers.

test-samsung-galaxy-s5-29

Un coach santé dans la poche
Depuis quelques temps, Samsung se positionne sur la santé et le sport avec notamment son bracelet connecté Samsung Gear Fit (lire notre test). La clé de voûte de tout cela est l’application S Health qui regroupe l’ensemble des données collectées. C’est la mode du “quantified self”, c’est à dire l’intégration de la technologie dans l’acquisition de données sur les aspects de la vie quotidienne d’une personne. Cela comprend la consommation de nourriture, la qualité de l’air, le nombre de pas effectués, l’analyse du sommeil et tout un tas d’autres choses. Une sorte de “Big Brother” de la santé afin de mieux comprendre comment fonctionne notre corps et pourquoi pas améliorer notre santé. On crée son profil dans l’application afin de démarrer son carnet de bien-être et d’activités numériques.

test-samsung-galaxy-s5-31

Le Galaxy S5 intégre un cardiofréquencemètre qui permet de connaître son rythme cardiaque. Pour cela, il suffit de poser son doigt au dos du téléphone au niveau du capteur dédié. Une lumière va être émise sur le doigt ce qui va permettre à l’appareil photo d’anamyser les variations de tensions liées à des variations de lumière qui correspondent à chaque battement de cœur.

test-samsung-galaxy-s5-04

test-samsung-galaxy-s5-09

Au quotidien, le S5 va comptabiliser le nombre de pas parcourus (grâce au podomètre intégré) et va permettre ainsi de gagner des médailles, sorte de badges comme sur Foursquare. Lors d’un exercice (vélo, course à pied, randonnée, marche) tout va être enregistré pour connaître la distance parcourue, le nombre de calories consommés, la vitesse, la durée,… En cours d’exercice, vous pouvez effectué une prise de battements cardiaques et ainsi connaître le rythme et ajuster l’effort si nécessaire.

test-samsung-galaxy-s5-30

Le meilleur smartphone Android de sa catégorie
Le Samsung Galaxy S5 a tous les ingrédients pour séduire un maximum de consommateurs ! Les spécifications techniques font saliver, l’autonomie est excellente pour un tel produit, l’expérience utilisateur est agréable avec la nouvelle version de TouchWiz, même si certains sont réfractaires, et surtout la partie photo est sûrement ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle pour un smartphone avec toutefois quelques limites. Tout l’écosystème santé et sport mis en place par le géant sud-coréen est particulier mis en avant avec le S5 puisqu’il intègre un cardiofréquencemètre, un podomètre et offre une certification IP67 (résistance à l’eau et à la poussière). Si vous cherchez un smartphone Android puissant, facile d’utilisation et performant, ne cherchez plus, le Samsung Galaxy S5 est le meilleur produit du moment !

Les caractéristiques du Samsung Galaxy S5 :

  • Android Kitkat (4.4.2)
  • 4G LTE Cat4
  • écran 5,1 pouces Full HD Super AMOLED (1920 x 1080 pixels), 432 ppi
  • processeur Qualcomm Snapdragon 801 quatre coeurs cadencé à 2,5 GHz
  • 2Go de mémoire vive
  • 16Go de mémoire de stockage
  • slot microSD jusqu’à 128Go
  • appareil photo 16 millions de pixels + autofocus
  • caméra frontale 2 millions de pixels
  • HDR, Mode « Selective focus », Mode « Visite virtuelle »
  • enregistrement vidéo UHD à 30i/sec
  • stabilisation vidéo
  • Codecs video : H.263, H.264 (AVC), MPEG4, VC-1, Sorenson Spark, MP43, WMV7, WMV8, VP8
  • Formats video : MP4, M4V, 3GP, 3G2, WMV, ASF, AVI, FLV, MKV, WEBM
  • Codecs audio : MP3, AMR-NB/WB, AAC / AAC+ / eAAC+, WMA, Vorbis, FLAC
  • Formats audio : MP3,M4A, 3GA, AAC, OGG, OGA, WAV, AMR, AWB, FLAC, MID, MIDI, XMF, MXMF, IMY, RTTTL, RTX, OTA
  • Wi-Fi : 802.11 a/b/g/n/ac HT80, MIMO (2 x 2)
  • Booster de téléchargement (réception simultanée 4G + WIFI)
  • NFC
  • Bluetooth 4.0 BLE / ANT+
  • USB 3.0
  • télécommande à infra-rouge
  • Certification IP67, résistant à la poussière et à l’eau
  • batterie : 2800 mAh
  • dimensions : 142 x 72,5 x 8,1 mm
  • poids : 145 grammes