Test Nokia X

Test Nokia X

Après plusieurs semaines de rumeurs, Nokia a officialisé lors du MWC à Barcelone le Nokia X, son premier smartphone sous Android. Pas question de retrouver ici les services de Google ni un Android classique, Nokia a tout changé pour proposer une interface proche de la gamme Lumia. L’objectif visé est de faire basculer à terme les utilisateurs vers la gamme Windows Phone. Voici notre test du Nokia X.

Le Nokia X est un smartphone très accessible puisqu’il est vendu 119 € ( ramené à 99 euros avec une ODR jusqu’au mois de juin). Il est disponible en 6 couleurs : vert, noir, blanc, jaune, cyan, rouge. La coque est interchangeable et vous pourrez en acheter une nouvelle pour juste 9,99€. Dans le package, on retrouve des écouteurs de la couleur de votre téléphone, et un chargeur MAIS pas de câble USB séparé ! Si vous souhaitez connecter votre téléphone à votre ordinateur pour récupérer les photos, il faudra acheter un câble.

Le Nokia X n’est pas 4G mais il est dual-SIM (une seule carte SIM pourra utiliser la 3G), il fait 115,5 x 63 x 10,4 mm pour un poids de 128,6 g. On retrouve un écran capacitif de 4 pouces d’une résolution de 800 x 480 pixels, un processeur Qualcomm Snapdragon dual core à 1 GHz, 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage extensible grâce au port microSD qui supporte des cartes microSD jusqu’à 32 Go. La caméra est de 3 MP avec un focus fixe. La batterie est de 1500 mAh de quoi tenir une journée grand maximum sans trop forcer dessus.

Puisque Nokia ne voulait pas utiliser les services de Google ni proposer un Android basique, l’entreprise finlandaise a créé un nouveau système à partir des sources d’Android : « Nokia X Software Platform« . Ce système est tout de même du Android, on retrouvera donc nos applications préférées pourvus que les développeurs les aient soumissent au Nokia Store. Il est toutefois possible d’installer le Google Play Store mais cela demande quelques connaissances en informatique pour y arriver.

nokiax-06

L’interface du Nokia X ressemble à celle qu’on retrouve sur les Windows Phone si ce n’est qu’elle est un plus figée. On a donc des gros carrés qu’on peut redimensionner (2 tailles) à sa guise pour chaque application. Il n’y a pas de menu d’application, tout est sur l’écran d’accueil. On peut cependant créer des dossiers et afficher des widgets. Un glissement vers la gauche ou la droite nous amène à Fastlane pour un accès rapide à nos applications. Fastlane va apprendre de nos habitudes, il placera de base les réseaux sociaux qu’on utilise le plus en haut et après il s’agira d’une sorte d’historique d’utilisation. Les applications récentes seront en haut et en bas celles qu’on n’utilise pas. En effectuant un glissement du haut de l’écran vers le bas, on déroule un bandeau d’accès rapide aux paramètres. Wi-Fi, Bluetooth, connexion de données et mode silencieux sont des petits boutons à activer ou désactiver. On obtient aussi une icône pour se diriger vers les paramètres qui rappelleront Android puisque Nokia n’a pas trop touché à cette partie là. Enfin dans une application, un glissement du bas de l’écran vers le haut permet d’accéder aux paramètres si elles ont été paramétrées pour. L’unique bouton sur le téléphone servira à faire « précédent » tandis qu’un appui long permettra de revenir à l’accueil.

nokiax-11

Voilà vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur le Nokia X, passons maintenant au test d’usage. J’adore faire des photos de tout et n’importe quoi et malheureusement la caméra du Nokia X n’est pas terrible sur ce point. Déjà, il est impossible de faire le focus donc ça peut être gênant. Du côté de l’interface en général, je ne suis pas très fan des gros carrés comme ça alors que sur Windows Phone ils ne me choquent pas. L’interface est simple et on peut faire ce qu’on veut avec donc ça va ici. Il est capable de faire tourner Fruit Ninja sans peine ainsi que d’autres petits jeux que j’ai pu télécharger sur le Nokia Store. Les services Nokia tel que HERE Maps et Nokia MixRadio sont un plus avec tout l’écosystème « Android » qu’on y retrouve.

Le smartphone Nokia X fera un très bon premier téléphone, il a l’air robuste et il peut conduire les frileux à passer à Windows Phone lors du prochain achat. Il conviendra parfaitement aux adolescents dont les parents ne veulent pas mettre plusieurs centaines d’euros dans un smartphone. Il peut également convenir en deuxième téléphone.

nokiax-02

nokiax-03

nokiax-05

nokiax-07

nokiax-08

nokiax-09