Test Nokia Lumia 800

Test Nokia Lumia 800

En février dernier lors du Mobile World Congress, Nokia annonçait sa nouvelle stratégie basée sur le système d’exploitation de Microsoft, Windows Phone. Neuf mois plus tard, le premier bébé de cette union est né, le Nokia Lumia 800. Descendant du Nokia N9 issu du mariage entre Intel et Nokia, le premier smartphone Nokia sous Windows Phone Mango tient-il ses promesses ? La réponse est oui ! Verdict.

Naissance d’un “amazing smartphone”

Définir une nouvelle stratégie et proposer aux consommateurs un bon produit, cela ne se fait pas en claquant des doigts. Le cycle de conception d’un téléphone est long (une moyenne de 12 mois voire plus selon les modèles) et la firme finlandaise a dû agir vite et bien. Reprendre la base du Nokia N9 largement plébiscité pour son design et y intégrer Windows Phone Mango pour sortir avant les fêtes de Noël, période phare. Un vrai challenge (réussi) pour Nokia qui a changé ses processus de développement produit.

Le résultat est très convaincant : un smartphone avec une coque unibody en polycarbonate, un écran de 3,7 pouces AMOLED équipé de la technologie Clear Black et légèrement incurvé sur les bords. Le tout est propulsé par un processeur Snapdragon de Qualcomm cadencé à 1,2 Ghz et 512Mo de RAM. Au premier allumage, on est bluffé par la qualité de l’écran. Le noir est profond et on a du mal à distinguer le contour du téléphone et de la dalle. On dirait presque un écran factice !

La prise en main est agréable, on a bien le produit en main. Sur la face, on retrouve les trois touches spécifiques à Windows Phone (retour, touche Windows et recherche), sur le côté droit le bouton on/off, celui de l’appareil photo et les boutons de volume et sur le dessus la prise jack 3,5mm, le port microUSB et l’emplacement de la micro SIM dissimulés chacun sous une trappe. A l’arrière, l’appareil photo de huit millions de pixels avec objectif Carl Zeiss et un flash double LED. Pas de caméra frontale pour la visio (quid de l’usage de cette fonctionnalité ?), pas d’extension via carte mémoire aux 16Go de mémoire interne et pas de batterie amovible. En cas de souci, il faut faire appel au service après-vente.

La bonne idée de Nokia est de ne pas sortir son smartphone en noir ou blanc, mais de proposer trois coloris (noir, bleu et rose) qui sont largement plus plaisants et moins monotones. A noter que Nokia inclus dans son pack une coque souple assortie à la couleur du téléphone. Parfait pour protéger son précieux dès l’acquisition et sans avoir à remettre la main à la poche pour un accessoire.

Question autonomie, le Nokia Lumia fait comme la plupart des smartphones du marché, c’est à dire qu’en utilisation standard (3G, Wi-Fi, GPS, email, surf, musique, jeux) il tient environ une journée. Dans les réglages du téléphone, dans la partie économiseur de batterie, on vous recommande d’activer l’option afin de gagner quelques heures supplémentaires (environ 3-4h).

Un Mango qui a la pêche

Nokia a travaillé main dans la main avec Microsoft pour intégrer la dernière version de son système d’exploitation mobile, Windows Phone Mango. Plus de cinq cent nouvelles fonctionnalités ont été annoncées pour rendre l’expérience utilisateur encore meilleure. Sorti il y a tout jute un an (21 octobre 2010 exactement), Windows Phone est un OS frais et surtout qui change !

On est pas dans une logique de défilement de pages avec des icônes, mais une navigation ergonomique et pensée utilisateur. Baptisée Metro, cette interface devrait se généraliser en 2012 notamment dans Windows 8. L’écran d’accueil propose un défilement vertical avec les tuiles qui donnent accès à une application, une fonctionnalité, un contact,… Avec Mango, les tuiles peuvent être dynamiques et ainsi “pousser” des informations utiles comme le nombre de mails non lus, la dernière information de son site de sport préféré ou encore le classement de Foursquare.

Le principe des “hubs” qui fait est l’une des spécificité de Windows Phone a été amélioré. Le Hub Contacts permet de regrouper ses contacts personnels mais aussi ceux de Facebook, Twitter et LinkedIn. En un clic, on consulte les dernières publications de ses amis et on publie sur les réseaux sociaux sans passer par une application dédiée. Autre point positif, il est possible de créer des groupes et ainsi échanger par sms ou message instantané avec les membres du groupe. Sur l’écran d’accueil, une tuile dynamique baptisée “moi” permet de publier son statut, de consulter son mur Facebook et les tweets qui nous sont adressés.

Nous vous recommandons le dossier de nos amis de Clubic qui décortique Windows Phone Mango sous toutes ses coutures.

Le multimédia mobile dans tous ses états

Depuis toujours, les mobiles Nokia sont très bons au niveau du multimédia et notamment de la photo. Le Nokia Lumia 800 ne déroge pas à la règle avec un appareil photo de huit millions de pixels et une optique signée Carl Zeiss. Différents réglages sont disponibles (résolution, ISO, balance des blancs, flash, effets, …) pour prendre un cliché. Le déclencheur se lance soit en appuyant sur le bouton situé sur la tranche soit en appuyant sur l’écran. La photo peut être partagée sur Facebook (intégration native), sur Skydrive (25 Go d’espace de stockage offert par Microsoft), par email et par différentes applications qui gèrent de la photo. L’ensemble des photos est accessible par le Hub Photos où on y retrouve les photos prises avec le Nokia Lumia 800, les photos enregistrées (d’une application ou d’un site web) et les albums Facebook.

WP_000028

WP_000000

WP_000004

La musique et les vidéos sont rassemblées dans le hub éponyme. On accède ainsi à sa bibliothèque musicale et vidéothèque, préalablement synchronisées avec le logiciel Zune. Si les possesseurs d’ordinateurs sous Windows peuvent tout faire avec Zune, les Mac-users devront se contenter d’une simple application, Windows Phone 7 Connector, pour synchroniser la bibliothèque iTunes avec son smartphone Windows Phone. Chaque semaine, sur le Marketplace on peut obtenir un titre gratuitement mais on peut y accéder uniquement via l’application sur l’ordinateur. Un peu frustrant et on espère que la firme de Redmond proposera rapidement Zune en version Mac.

Contrairement à iTunes qui refuse catégoriquement les vidéos qui ne sont pas dans le bon format de codec, Zune convertit automatiquement au bon format ces dernières avant de les transférer sur le smartphone. Pour les Mac-users, on vous recommande d’utiliser la solution de conversion Elgato Turbo 264 HD, cela vous fera gagner de précieuses minutes. J’ai testé des vidéos en 720p (trailer de Happy Feet 2 par exemple), et le résultat est très fluide, aucun ralentissement.
La bibliothèque musicale se consulte par titre, artiste, album, genre et sélection. C’est du classique, rien de révolutionnaire. En revanche, on regrette l’absence d’un égaliseur sonore avec différents effets comme le propose la plupart des smartphones.

Le Nokia Lumia 800 intègre un récepteur FM pour écouter la radio. Cela évite de passer par une application dédiée et donc de consommer de son forfait data et de réduire l’autonomie de la batterie. L’interface est épurée et minimaliste : à l’aide du doigt on sélectionne la fréquence désirée et on l’ajoute en favori d’un simple clic. Il n’y a pas le nom de stations radio et on ne peut pas enregistrer le son.

Le navigateur intégré est Internet Explorer 9 Mobile. Le moteur de rendu est identique à celui de la version PC et est compatible HTML 5. Pas de support de Flash, mais après l’annonce de l’abandon par Adobe de sa technologie au profit d’HTML 5, on se dit que c’est un mal pour un bien. IE9 Mobile prend en charge les onglets, on peut en ouvrir six au maximum. Dans les paramètres du navigateur, il est possible d’indiquer la préférence du site web en sélectionnant la version web ou la version mobile, si le site en dispose d’une bien évidemment.

Pour les consommateurs qui veulent des outils de productivité, le Hub Office comble leurs besoins. On y retrouve les logiciels Word, Excel, Powerpoint et One Note. Chaque document créé peut être synchronisé “dans le cloud” via SkyDrive. L’avantage est de pouvoir commencer la création d’un document sur son mobile puis de le modifier sur son ordinateur, une belle interaction fixe / mobile. Et surtout, les applications sont intégrées en natif et sans surcoût pour leur utilisation. Si votre entreprise possède un site Sharepoint, il est possible d’y accéder depuis le smartphone en indiquant l’adresse.

Le gaming sur mobile se développe à vitesse grand V et fait peur aux acteurs bien installés (Sony et Nintendo). Microsoft développe sa vision de “live everywhere” avec le Hub Xbox Live où on retrouve l’ensemble des jeux installés mais également son avatar, ses amis, sa messagerie, ses succès et une partie édito avec les dernières informations. Les jeux estampillés Xbox Live permettent de gagner des succès et de faire grossir son Gamerscore. Depuis son mobile, on peut apporter des modifications à son avatar et on les retrouve sur sa Xbox 360 à la maison.

J’ai testé plusieurs jeux sur le Nokia Lumia 800, du démineur à hydro Thunder Go en passant par Angry Birds. Tous sont très fluides, très maniables (après cela dépend aussi du développement et non du mobile) et offrent des graphismes dignes d’une PSP. Attention toutefois, les jeux sont gourmands en ressource et cela impacte l’autonomie. Si vous êtes un gamer, prévoyez un accessoire batterie de secours pour ne pas “tomber en panne”. Prochainement, Microsoft va sortir l’application “Xbox Companion” qui permettra de contrôler sa Xbox 360 depuis son smartphone (voir notre vidéo de démonstration).

Bing ! Bing ! Bing ! Bing !

En appuyant sur la loupe située en bas à droite du Nokia Lumia 800, on accède à l’univers Bing. Quatre icônes permettent de faire des recherches locales en partenariat avec Pages Jaunes (très grosse base de données de POI), des recherches musicales comme Shazam avec un rebond sur le Marketplace pour acheter le morceau, des recherches visuelles pour les QR Code, Microsoft Tags ou même de la capture de texte afin de le traduire, et enfin une recherche vocale. Il suffit de dire ce que l’on recherche et Bing va reconnaître votre voix et afficher les résultats associés, très efficace.

 

Les fonctionnalités de base

Avant d’être un “amazing smartphone”, le Nokia Lumia 800 est surtout un téléphone pour appeler et envoyer des sms… oui des choses basiques ! Les appels s’effectuent via la tuile “téléphone”. Par défaut, on arrive sur l’historique des appels et non le clavier pour saisir un numéro. On aurait préféré l’inverse en terme d’ergonomie. Un icône permet de consulter la messagerie vocale (la messagerie vocale visuelle doit arriver dans une prochaine mise à jour selon Microsoft), et bien sur on accède à l’ensemble des ses contacts par un l’icône dédié ou une recherche.

La tuile “messages” rassemblent l’ensemble des conversations effectuées par sms et Facebook si l’option est activée dans les paramètres. La saisie sur le clavier est bonne et il n’y a pas trop de faute de frappe malgré des touches un peu petite. En mode paysage, on aurait apprécié que la clavier prenne tout l’écran et ainsi avoir des touches plus grosses.

 

Des services exclusifs pour se démarquer

Au fil des années, Nokia a acquis et développé de nombreux services pour ses clients essentiellement équipés de mobiles sous Symbian. Mais après la signature du partenariat stratégique avec Microsoft, on pouvait avoir un doute sur l’avenir de ces services. Nokia les intégre parfaitement dans le nouvel eco-système et on fait des axes de différenciation vis à vis de la concurrence.

Propriétaire de Navteq depuis 2007, Nokia possède une base énorme de cartes routières. Avec Nokia Drive, c’est un logiciel GPS avec guidage vocal pas à pas qui est offert à tous les possesseurs d’un Nokia Lumia 800 ! Lors de la première utilisation, on choisit la carte du pays à télécharger (476Mo pour la France) et la voix désirée. Cela permet d’avoir un usage même sans connexion au réseau mobile et éviter des coût prohibitifs lorsque l’on est à l’étranger. Pour certains pays, on peut sélectionner les cartes d’un état ou d’une région, très pratique.

Pour se déplacer, on choisit la destination et Nokia Drive choisit le meilleur itinéraire. La saisie d’une destination peut être une adresse ou un point d’intérêt parmi les milliers disponibles. En revanche, l’application ne propose pas autant de fonctionnalités que sa grande soeur sur Symbian. On aimerait avoir la recherche d’itinéraire alternatif, éviter les péages, faire une recherche par une liste de POI, intégration des guides Michelin et Lonely Planet, et l’info trafic en temps réel même en option payante. Bref, retrouver l’univers de Nokia Cartes sur le Lumia 800. Nokia confirme des mises à jour rapidement. On a hâte ! Toutefois, Nokia Drive fait parfaitement son rôle sans être parfait et sans le comparer à des applications payantes du type TomTom qui on le rappelle coûte en moyenne 60-70€.

Nokia Cartes est un service de cartographie, comme Google Maps ou Bing Maps, pour faire des recherches. Une fois localisé sur la carte, on peut découvrir des POI autour de soi (lieux populiares) ou encore avoir une vue cartes (classique), satellite ou transports en commun. Cette fonctionnalité permet de voir les services de transports disponibles et bien sur d’obtenir un itinéraire jusqu’à l’endroit. On regrette de ne pas avoir d’interaction entre Nokia Cartes et Nokia Drive, tout comme lancer le guidage à partir de l’adresse de ses contacts. L’application devrait être disponible pour tous les utilisateurs de Windows Phone.

Avec Nokia Musique, on peut écouter la musique stockée sur son téléphone (intégration avec le lecteur natif), écouter la musique en streaming via le service “Mix Radio” et trouver des concerts à proximité de sa position géographique. Le service phare est “Mix Radio”, une sorte de Spotify avec plus ou moins les mêmes fonctionnalités sauf que c’est entièrement gratuit. Comme on vous l’expliquait dans notre article sur le sujet, Nokia Musique n’est pas concurrent à Zune mais vient élargir l’audience car le service est disponible dans trente huit pays contre seulement six pour Zune. Nokia joue donc la complémentarité pour ses clients, stratégie d’acquisition et de capital sympathie. Si le service est gratuit, Nokia espère bien générer du chiffre d’affaires sur le vente de son Lumia 800 et sur les ventes des morceaux disponibles en téléchargement au prix du marché (entre 0,99€ et 1,29€ le titre).

L’utilisation de Mix Radio est enfantin : on choisit un style musical et les titres s’enchaînent. Attention si vous êtes en connecté en 3G, il faut avoir un gros forfait data pour éviter les mauvaises surprises. Dans la version actuelle, on ne peut pas faire de recherche par artiste ni télécharger en mode offline les “playlists”. Une mise jour avec toutes les fonctionnalités sera disponible avant la fin de l’année. En attendant, si vous etes un consommateur exigeant, vous pouvez utiliser le service Spotify qui vient d’arriver sur Windows Phone.

MAJ Nokia Musique : l’application vient de bénéficier d’une nouvelle version estampillée v1.6.45.132 qui permet de bénéficier du mode hors connexion.

Les “applications store” deviennent l’arme absolue des acteurs (Apple, Google, Microsoft,…), une super carte de fidélité. Quand on a dépensé plusieurs dizaines d’euro sur une plate-forme c’est difficile d’en changer. Devant le nombre de plus en plus important d’applications, on a du mal à s’y retrouver. Chaque store a des mises en avant avec en moyenne une mise à jour hebdomadaire. Nokia veut en faire plus pour ses clients et les guider au mieux. App Highlights est uen sélection d’applications essentiellement localisées (donc française pour notre test) mises en avant par une équipe éditoriale de Nokia. Trois grandes rubriques sont proposées : Starter Kit avec une vingtaines d’applications essentielles, découvertes et les jeux. Le petit truc fun et geek : une option permet de “secouer son téléphone pour être surpris”. En fait, il y a une mise à jour dynamique de la première application de la rubrique Starter Kit quand on secoue le Lumia 800.

Bien sur le Marketplace de Microsoft est accessible via la tuile dédiée et propose des milliers d’applications et de jeux. J’étais un “app addict” avec près de 400 applications installées sur mon iPhone 4. Beaucoup trop et inutile ! J’ai donc rationnalisé les apps pour prendre uniquement le nécessaire. J’ai bien évidement retrouvé les applications essentielles (pour mes usages) comme Facebook, Twitter, Foursquare (qui a d’ailleurs la plus belle interface toutes versions confondues), Spotify, AirFrance, FlightTrack, Amazon Kindle, eBay, Evernote, Flickr, Food Reporter, L’Equipe.fr, Seesmic, WordPress, Yelp, Thumba Cam,… Microsoft joue l’opération séduction auprès des développeurs iPhone / Android, afin qu’ils adaptent leurs créations à Windows Phone. Comme Microsoft a une forte volonté de démocratiser sa plate-forme avec des gros moyens de marketing, communication et commercial, c’est évident que les développeurs vont vouloir élargir leur offre.

Nokia is back !

Avec le Nokia Lumia 800, la firme finlandaise revient dans la course des smartphones dont elle avait perdu le leadership depuis le succès du Nokia N95. Nokia espère prendre des parts de marché (objectif de 15-20% du segment smartphones) et pour Microsoft c’est un enjeu de démocratisation de Windows Phone.

Pour le consommateur, Windows Phone est une excellente alternative à Android et iPhone. L’interface utilisateur est ergonomique et soignée; certains menus évoquent même un magazine avec des grandes typos et une hiérarchisation de lecture. Les applications ne font pas défaut, et j’ai retrouvé la plupart de mes applications présentes sur mon iPhone 4 sur le Nokia Lumia 800. Et Microsoft continue à évangéliser auprès des développeurs, donc il n’y a aucun souci pour l’avenir. Windows Phone arrive dans une phase de maturité. Comme l’a déclaré Stephen Elop, le CEO de Nokia lors du Nokia World à Londres, “le Nokia Lumia 800 est le premier vrai Windows Phone”. On partage ce point de vue et on vous le recommande vivement ! A date, c’est le meilleur Windows Phone du marché.

Le Nokia Lumia 800 est disponible à partir de 99,90€ avec un forfait Eden smartphone 3h et plus sur la Boutique en ligne de Bouygues Telecom. Une offre de remboursement de 50€ est proposée par Nokia, ce qui fait le mobile à moins de 50€ ! Il est également disponible en renouvellement pour les clients avec une réduction immédiate de 50€. A ce prix, on ne se pose plus de questions, on fonce !