Test du LG GW620 Android

Test du LG GW620 Android

Le fabricant coréen LG propose un éventail complet de téléphones mobiles sur le marché et avec l’arrivée d’Android, l’OS de Google, il n’allait pas resté les bras croisés. Le premier smartphone sous Android de la marque est le LG GW620 également appelé Etna. Contrairement à ses concurrents, LG commercialise un produit destiné aux jeunes (dans la lignée du LG KS360), à un prix très attractif : un bon moyen de démocratiser Android.

LG a décidé de faire un modèle entrée de gamme sans sacrifier pour autant la qualité du produit. Le design est sympa et répond aux besoins de la cible avec notamment un clavier AZERTY complet accessible en slide latéral et une interface aux couleurs acidulées. La coque du LG GW620 est en aluminium avec une finition en Teflon pour le cache batterie : cela permet une bonne adhérence du produit et évite tous glissements accidentels. LG fait le pari de positionner un smartphone, généralement destiné à un public plus pro et/ou technophile, à l’attention d’une cible jeune et Android n’y est pas pour rien. Android c’est Google, et aujourd’hui tout le monde connaît la firme californienne qui jouit d’un capital sympathie très fort. Donc en lançant un smartphone Android auprès des « djeunz’s », LG joue sur les valeurs intrinsèques de Google et sur son savoir faire en téléphonie mobile.

Android est un système d’exploitation « pâte à modeler » à partir duquel il est possible de mettre une couche maison pour se différencier. LG l’a fait avec une sur-couche dédiée qui se caractérise par des icônes des menus similaires à l’interface S-Class 3D (bien connue sur les autres modèles LG) et un dashboard qui slide indéfiniment. A la base l’intention est bonne, mais la réalisation sonne un poil « too much » (icônes enfantines, fond d’écran rigolo et couleurs très flashy) pour un certain public, notamment les geeks) mais cela répond complètement aux attentes des plus jeunes. Personnellement j’utilise l’interface « classique » d’Android sur le LG GW620. LG a prévu de laisser le choix à l’utilisateur, qui peut basculer sur chacune des interfaces (customisée par LG ou Android). De cette façon la firme coréenne, séduit un public très large, pas bête !

Le LG GW620 est propulsé par la version Cupcake d’Android (Android 1.5) et par n processeur Qualcomm à 528Mhz. L’ensemble tourne bien et autorise du multi-tâches sans que cela pédale dans la semoule. LG a eu la bonne idée de pré-embarquer des applications pratiques comme QuickOffice qui permet de visionner les documents Word et Excel, un logiciel d’édition de vidéos (pour jouer les James Cameron en herbe), un logiciel de push mail et un gestionnaire socail baptisé « SNS ». Cette application permet de se connecter à son compte Facebook, Twitter et Bebo. Si les services sont plutôt complets et réussis, à terme on utilisera plutôt Twidroid ou l’application Facebook (voir notre dossier spécial applications Android). Mais pour commencer, c’est très bien et LG offre un tout-en-un sans avoir à installer quelque chose de plus.

Le gestionnaire de photos est très réussi aussi bien au niveau de l’interface que des fonctionnalités. On peut filtrer les photos par date et afficher celles d’un jour précis (bien pratique), par tags ou par personnes. Ces deux points sont très pratiques : pour chaque photo on peut ajouter un ou plusieurs mots clés pour les retrouver facilement et grâce à la technologie Face ID, il est possible de reconnaitre automatiquement des visages et leur ajouter un nom dessus. Vraiment topissime ! Des fonctions plus classiques comme l’ajout aux favoris d’un élément et le partager par email ou sur les réseaux sociaux sont également disponibles.

Lors de la saisie de texte avec le clavier physique, j’ai rencontré des soucis avec la barre d’espace; elle se trouve collée au contour du clavier et légèrement plus basse que ce dernier, du coup il arrive parfois de croire que l’on a appuyé sur la barre d’espace et en fait non. Résultat, les mots sont tous collés. En mode portrait, il n’y a pas de clavier virtuel, c’est bien dommage.

Niveau hardware, on retrouve sur la tranche latérale droite, le slot microSD, un bouton d’accès direct au lecteur de musique et le bouton de l’appareil photo (5 millions de pixels). Sur le côté gauche, les boutons de volume et le port micro USB (standard sur les mobiles Android) qui permet de recharger le mobile et de le connecter à un ordinateur. sur le dessus, le bouton de marche/arrêt et la prise jack 3.5mm, oui une vraie prise jack. Si vous avez un casque « chéri adoré » pas de souci, vous pouvez l’utiliser pour bénéficier pleinement de vos morceaux musicaux. En façade, le bouton « menu » et deux boutons sensitifs « home » et « retour ». Le côté sensitif est très sympa et smart, mais à l’usage il arrive régulièrement que le doigt frôle la touche et hop on sort d’une application ou on retourne au menu. Il faut donc utiliser avec doigté les touches sensitives 🙂

Finalement, le LG GW620 est un très bon produit pour entrer dans la sphère Android et bénéficier d’un smartphone complet (3G, Wi-Fi, aGPS, boussole, écran tactile,…) à un prix très abordable. Le LG GW620 est disponible chez Bouygues Telecom à partir de 39€ avec un forfait Neo.3 2h pendant 24 mois. Jusqu’au 31 décembre et grâce au partenariat avec le film Avatar, LG rembourse 30€ sur le produit. Le prix chute donc 9€, plus aucune excuse pour ne pas découvrir Android 🙂