Test Cat S50

Test Cat S50

Caterpillar n’en est pas à son premier coup d’essai dans les smartphones durci et le nouveau S50 nous promet de belles choses.

Le Cat S50 possède un écran IPS de 4,7 pouces (720p) couvert d’un Gorilla Glass 3, un processeur Qualcomm Quadcore 400 à 1,2 GHz et 2 Go de RAM. Il possède une caméra avant VGA et une autre à l’arrière de 8 MP avec un flash. Il pèche un peu par sa mémoire interne de 8 Go mais heureusement extensible par microSD. La batterie fait 2680 mAh et on peut le recharger par induction ou par câble. Mais ce qui est vraiment intéressant avec ce smartphone c’est ses capacités de résistances : IP 67 (résistance à l’eau et à la poussière), Mil Spec 810G (on reviendra dessus), il résiste à des températures entre -25 et +55°c ainsi qu’aux chutes sur ciment (jusqu’à 1,2 m) grâces à ses angles réduits en caoutchouc et à son cadre interne et externe en aluminium.

Le Cat S50 tourne sous Android Kitkat 4.4 et propose l’interface basique d’Android. Swiftkey est le clavier par défaut et on a 6 applications signées Caterpillar dont seulement 2 applications pourraient être utiles pour des non-professionnels du BTP. Dans la première il s’agit d’un store d’applications et dans la seconde un tracker pour les requins équipés de GPS. La caméra est correcte mais sans plus avec pas mal de bruits en basse luminosité. Pour l’autonomie, on tiendra une journée complète.

cat-s50-01

cat-s50-02

cat-s50-03

cat-s50-04

cat-s50-05

cat-s50-06

cat-s50-07

Passons aux tests de résistances. Le Cat S50 est étanche et résistant à la poussière (norme IP67), nous l’avons plongé dans l’eau et le smartphone en est bien ressorti indemne. Le smartphone de Caterpillar possède aussi une petite fonctionnalité très utile puisqu’on peut l’utiliser avec des doigts mouillés, ainsi sous la pluie vous pourrez vous en servir sans problème. Cependant, lors des trempettes dans le bol d’eau, le smartphone avait la fâcheuse tendance à répondre à l’eau et à activer certaines fonctions (multi-tâche, retour arrière, etc.). Ce n’est pas méchant car c’est surtout une protection plus qu’un smartphone qu’on embarque à la piscine pour prendre des photos. Concernant les chutes là encore ce n’est pas notre habitude mais on a fait tomber le smartphone sur les tranches et sur l’écran sans que celui-ci ne se brise. En plus de la norme IP67, il possède la spec militaire 810G en résumé : vous avez un gilet pare-balle qui fait téléphone !

cat-s50-09

cat-s50-10

On pourrait conclure que le Cat S50 n’ira pas dans les mains de n’importe qui mais en voyage, sur un chantier ou lors d’activités extrêmes c’est le téléphone que je prendrai avec moi. Son design rappelle un peu les smartphones de science-fiction (de l’enfance de nos parents/grands-parents), ses caractéristiques sont bonnes. Enfin son prix est plus que correct pour ce type de produit puisqu’il n’est que de 479€.