Nice, prochaine capitale européenne du NFC ?

Nice, prochaine capitale européenne du NFC ?

Le Sans contact gagne du terrain ! Dès le printemps 2010, une expérimentation de paiement sans contact via la technologie NFC (Near Field Communication) aura lieu dans les transports en commun niçois.

3000 volontaires (1000 par opérateur), utilisateurs réguliers du bus et / ou du tramway auront la possibilité :
– d’effectuer le paiement de leur titre de transport sur un site Internet mobile dédié,
– de valider leur voyage simplement en approchant leur mobile compatible NFC d’une borne sans contact.

Les acteurs mobilisés autour du projet sont nombreux :
– les trois opérateurs mobiles français,
– la communauté urbaine de Nice,
– le secrétariat d’Etat à l’Industrie et à la consommation,
– les établissements bancaires de l’agglomération niçoise,
– Veolia Transports,
– l’université de Nice-Sofia-Antipolis.

Ce type d’expérimentation n’est pas une nouveauté. Plusieurs villes comme Strasbourg, Bordeaux ou Grenoble ont déjà mené des tests similaires. En revanche, c’est une première par son ampleur puisqu’elle devrait permettre de payer avec son mobile dans les transports en commun mais également les commerces, musées et cinémas… Par contre, aucune information n’a filtré sur les modalités de l’appel à candidature ainsi que sur le(s) mobile(s) utilisé(s) pour les tests.

Lors de la présentation du projet à la presse, Christian Estrosi, député-maire de Nice n’a pas caché son ambition de faire de Nice la ville pionnière du sans contact en Europe. Il compte pour cela sur une enveloppe de l’Etat de 3,5 millions d’euros allouée dans le cadre de l’appel à projets qui devrait bientôt être lancé par le Forum des Services mobiles sans contact.