Le test du Samsung F480

Le test du Samsung F480

Dès l’allumage, l’écran tactile très lumineux vous invite à composer votre code Pin. Ne cherchez pas de clavier physique sur le Samsung SGH-F480. Tapotez sur le champ de saisie pour faire apparaitre le pavé numérique. A chaque pression sur un chiffre, on retrouve le retour de force déjà intégré par Samsung sur le F490. Une légère vibration agit comme un feedback qui confirme que l’appui a bien été pris en compte.

Sur le papier, le F480 est le genre de mobile qui donne envie avec un design épuré vraiment très classe et des caractéristiques techniques qui font rêver :

– Ecran tactile de 2,7 » et 262.000 couleurs (240 x 320 pixels)
APN 5 mégapixels avec autofocus, stabilisateur d’image, flash et détecteur de portrait
– GSM /GPRS/ Edge / UMTS (3G) et HSDPA (3G+)
– Bluetooth 2.0
– Radio FM avec système RDS
– 235 Mo de mémoire interne + lecteur de cartes MicroSD
– 101 grammes

Un air de Windows Vista ?

Première grande nouveauté qui accroche l’œil : un accès direct depuis l’écran d’accueil à une sélection de raccourcis vers certaines applications du mobile. Non sans rappeler Windows Vista ou Mac OS, je peux ainsi me créer un « bureau » personnalisé simplement en glissant (Drag&Drop) mes Widgets préférés sur mon écran d’accueil.

Horloge, contrôle du player MP3, du tuner FM ou du lecteur photo ; j’ai personnellement une préférence pour le widget qui affiche quotidiennement l’anniversaire des contacts de mon répertoire sur cet écran d’accueil que je consulte plusieurs fois par jour. Si Samsung lit ce billet, je me permets de leur suggérer l’ajout d’un gadget lecteur RSS dans une prochaine version du firmware ! 😉

Même si l’écran n’est pas assez grand pour y positionner plus de trois gadgets et que le système est encore largement perfectible, je trouve le concept vraiment sympa et il préfigure je l’espère de ce que seront prochainement nos écrans d’accueil.

Un lecteur multimédia efficace

Chassez le naturel, il revient au galop ! Si Samsung avait équipé le F490 d’une prise jack 3,5 qui permettait d’utiliser une grande majorité des casques audio, force est de constater que les bonnes résolutions n’ont pas fait long feu… Retour au format propriétaire 🙁 et obligation d’écouter nos MP3 avec les écouteurs fournis par le constructeur.

Pour le reste, le player audio est classique mais efficace. L’accès se fait au choix par le Widget MP3 sur l’écran d’accueil ou par l’icône dédiée du menu principal. Une fois un titre (ou une liste de lecture) lancé, vous pouvez faire tourner le player en tache de fond pour utiliser une autre fonction du mobile (le navigateur par exemple) tout en écoutant votre musique.

Important : lors de la première insertion de votre MicroSD dans le F480, le mobile crée automatiquement cinq nouveaux dossiers sur la carte mémoire. Pensez bien à ajouter vos fichiers audio dans le dossier « Music » sans quoi le player ne les reconnait pas ! 😉

Le WiFi oublié…

Côté connectivité sans fil, on est plutôt bien servi mais on pourra s’étonner et déplorer l’absence du WiFi sur un produit de cette gamme. Le Bluetooth 2.0 est, quant à lui, bien présent avec la prise en charge des profils A2DP (pour jumeler un casque stéréo sans fil) et AVRCP (commande du player audio directement depuis le casque).
Il s’active en un seul clic sur l’icône dédiée du menu principal et commence automatiquement à scanner la présence des autres dispositifs compatibles à portée.

Ensuite, ça se complique ! Ne cherchez pas comme moi pendant deux heures le menu « Ajouter périphérique » car il n’existe pas. Sélectionnez l’équipement auquel vous souhaitez jumeler votre F480 et faites le glisser / déposer (Drag&Drop toujours) dans le cercle bleu au centre de l’écran. Même si je reconnais à Samsung une réelle volonté d’innover en faisant évoluer son interface de navigation, je n’ai personnellement pas trouvé le système très intuitif. Merci d’ailleurs à Baloo pour son aide.

Un appareil photo à la hauteur des attentes !

Côté photo, le F480 maitrise son sujet avec un capteur QSXGA de 5 mégapixels. J’ai pris quelques clichés pour vous donner une idée du rendu : les couleurs sont respectées et la lumière est suffisante même par temps couvert comme c’était le cas ce jour là.

Si l’autofocus fait correctement son travail (comptez au moins deux secondes pour la mise au point), c’est carton rouge par contre pour le stabilisateur d’image. Prenez votre temps donc pour prendre une photo et bloquez votre respiration !

Exemples de quelques photos prises avec le Samsung F480.

« Internet mobile » ne veut pas dire « Internet en mobilité »

Exit l’accéléromètre qui permettait sur le F490 de basculer du mode portrait au mode paysage
en faisant simplement pivoter le mobile. (Merci Prou 🙂 )
Equipé comme son petit frère d’un navigateur Access, le F480 est parfaitement adapté à la navigation sur les sites internet optimisés pour téléphones mobiles et PDA. Par contre, le surf sur les sites internet classiques (développés pour être affichés sur un écran d’ordinateur) s’avère chaotique avec un scroll horizontal qui devrait rapidement vous dissuader de continuer.

Le Samsung F480 à côté du Nokia N95.Pour conclure

Je passe très rapidement sur la voix car aucun de mes correspondants ne s’est plaint de mal ou de ne pas m’entendre et je n’ai personnellement rencontré aucun problème non plus.

Côté autonomie, je n’ai pas eu à plaindre non plus puisque je n’ai pas rechargé pendant 48 heures malgré un usage très intensif ! 😉

Après une première demi-journée d’utilisation un peu déroutante, le F480 se révèle donc être un mobile agréable à utiliser malgré un choix du « tout tactile » parfois contestable (certaines commandes, comme la loupe qui gère le zoom de l’APN, sont trop petites pour être contrôlées par le doigt et nécessiteraient l’usage d’un stylet).

Points forts :

– Design (toute ressemblance avec un autre mobile serait totalement fortuite !)
– Appareil photo 5 mégapixels
– Customisation de l’écran d’accueil par des Widgets

Points faibles :

– Une gestion du tactile parfois hasardeuse
- Absence du WiFi

Pour finir, une petite galerie Photos du F480 🙂

[pictobrowser 69476095@N00 72157605557489705]