HTC Touch Diamond : lentement mais surement !

HTC Touch Diamond : lentement mais surement !

Lors de la soirée de lancement du Touch Diamond le 19 juin dernier, Frédéric Tassy, directeur général de HTC France, disait ressentir une grande ferveur autour de la sortie du dernier mobile de la gamme Touch. Et je veux bien le croire car le Diamond est l’un des mobiles les plus attendus de l’année au même titre que l’iPhone3G / iPhone2 ou le Nokia N96…

48 heures… C’est le « trop peu de temps » que j’ai eu pour tester la bête. Jugez plutôt :

OS Windows Mobile 6.1
Ecran VGA tactile de 2,8’’ (640X480 pixels !!! 🙂 )
– Processeur Qualcomm 528 Mhz
GSM, GPRS, Edge, UMTS (3G), HSDPA (3G+)
WiFi b/g, Bluetooth 2.0 avec EDR, USB
Antenne GPS intégrée avec A-GPS (GPS assisté)
APN 3.2 mégapixels avec autofocus mais sans flash, lecteur MP3, tuner FM
Mémoire interne de 4 Go non extensible (pas de lecteur de carte)

Je commence par le meilleur. Certainement le plus bel écran que j’ai eu l’occasion de voir sur un mobile : lumineux et d’une très grande netteté avec quatre fois plus de pixels que sur un écran classique de cette taille. Un vrai plaisir !

Un autre bon point : le Touch Diamond est à ma connaissance le premier terminal sous environnement Windows Mobile dans un design aussi fin : 11 millimètres d’épaisseur seulement.

Contrairement au futur HTC Pro, pas de clavier physique sur ce mobile mais un clavier virtuel à utiliser au stylet en tapotant sur l’écran tactile. (À noter l’absence du retour de force. Dommage. 🙁 )

Mais la principale innovation réside dans le Touch Flo 3D (je suis assez fan de tous ces termes 100% marketing ! 🙂 ). HTC nous promet de contrôler par une simple pression du doigt les principales fonctions du terminal. Le Touch Flo est en fait une couche graphique qui se superpose à Windows Mobile mais sans réellement communiquer avec le système d’exploitation. L’interface propose une galerie de Widgets (heure, Contacts, messagerie, navigateur, lecteur MP3, photo, météo…) aux graphismes très réussis.

Mais, si le Touch Flo 3D est l’évolution la plus attractive du Diamond, elle se révèle aussi être la plus décevante. J’ai du mal à imaginer HTC lancer son nouveau produit en l’état. Malgré les 192 MB de Ram, l’utilisation des Widgets ou le passage de l’un à l’autre m’a donné la sensation que le terminal ramait énormément. Rien de plus désagréable que ce délai de 2 à 3 secondes entre une pression sur l’écran et la réaction du mobile. Je précise cependant que je ne sais pas dire si je disposais de la Rom définitive ou d’une version non commerciale. Le retard de livraison de la Rom française annoncé par HTC me laisse supposer que ces problèmes de lenteur seront bientôt corrigés car ils sont, en ce qui me concerne, rédhibitoires.

Autre déception du Touch Flo 3D : il n’y a quasiment aucune communication entre l’interface graphique « made in HTC » et le système d’exploitation mobile de Microsoft. Vous serez certainement tentés par exemple de transférer vos images en Bluetooth depuis le Widget photos mais il s’agit essentiellement d’un viewer qui permet seulement l’envoi par email. Il vous faudra donc passer par le menu démarrer puis accéder aux programmes et rechercher votre photo dans l’explorateur pour pouvoir ensuite l’expédier. C’est dommage car cela rend le terminal peu intuitif…

Photo toujours. Le rendu sur le mobile est à l’image de l’écran : top ! On ne distingue pas les points sur les clichés pris à la lumière du jour. Par contre, le miracle n’a pas lieu lorsqu’on les transfère sur un écran d’ordinateur. Le Diamond embarque un capteur de 3,2 mégapixels « seulement » et ça se voit ! Si les couleurs sont respectées, les photos sont floues malgré l’autofocus.

Quelques photos prises avec le HTC Touch DiamondLe Touch Diamond embarque une tête GPS et la fonction A-GPS (optimisation du délai nécessaire au fix). Faute de temps, je n’ai pas testé la fonction car le mobile est livré sans logiciel de navigation et sans carte. Il faut donc prévoir un coût supplémentaire pour l’achat d’un TomTom, CoPilot ou autre.

Pour accéder à Internet, le Diamond offre le choix entre le traditionnel « Internet Explorer Mobile » et un autre navigateur basé sur « Opera Mini ». Je me suis attardé sur le deuxième et trouvé le chargement des pages confortable avec une connexion 3G+. Le browser adapte à la volée le site web appelé pour l’optimiser à la taille de l’écran. Le zoom et les déplacements sur les pages se font ensuite avec le stylet. Il y a un coup à prendre mais ça vient vite ! Et cerise sur le gâteau : l’accéléromètre fait basculer le navigateur automatiquement du mode portrait au mode paysage simplement en faisant pivoter le téléphone.

Côté MP3, le widget « Music » est visuellement beaucoup plus fun que le Media Player embarqué par Microsoft dans Windows Mobile 6.1. Pour autant, on est encore bien loin de la fluidité du Cover Flow d’iPhone. Le défilement de la jaquette des albums (privilégiez le stylet au doigt) est amusant quelques minutes mais les problèmes de lenteur finissent rapidement par lasser. HTC a « oublié » d’intégrer une fiche Jack sur son Diamond. Cela laisse le choix entre les écouteurs inclus dans le coffret ou un casque Bluetooth (A2DP).

Dernier points : j’ai été déçu par la qualité des communications voix. Même avec le volume sonore réglé au maximum, j’ai été obligé de faire répéter mes correspondants à plusieurs reprises. Enfin le mobile chauffe beaucoup (pratique l’hiver prochain sur le télésiège) et l’autonomie s’est révélée très insuffisante pour l’usage (intensif) que j’en ai fait : quelques heures seulement.

Pour conclure

Si vous avez déjà goûté à l’iPhone, abstenez-vous ! Vous seriez à coup sur déçu par le manque de réactivité de l’écran tactile. Pour les autres, le HTC Diamond est un smartphone très complet ; le premier à fonctionner sous environnement Windows Mobile dans un design  » killer  » qui ne déforme plus les poches. (Il est déjà loin le TyTn II ! 🙂 ).

Points forts :

– écran d’excellente qualité
– mobile très complet
– interface graphique innovante

Points négatifs :

– lenteurs du Touch Flo 3D
– volume des communications voix
– autonomie très insuffisante
– pas de logiciel de navigation GPS inclus.

[pictobrowser 69476095@N00 72157605752826637]