Test HTC Titan X310E

Test HTC Titan X310E

Premier Windows Phone Mango chez HTC, le HTC Titan joue la carte du grand écran. Sans rivaliser avec le Samsung Galaxy Note, c’est néanmoins le plus grand modèle sous Windows Phone Mango. Un élément de différenciation important quand on sait que le cahier des charges de Microsoft est relativement strict et que les constructeurs qui souhaitent bénéficier du système d’exploitation mobile ont finalement peu de marge de manœuvre.

D’une taille de 4,7 pouces, l’écran du HTC Sensation est tout de même impressionnant. Doté de la technologie S-LCD, il affiche un bon niveau de contraste et des noirs profonds. Tout cela sans pour autant égaler le Nokia Lumia 800 et son écran ClearBlack qui donne carrément l’impression que l’écran est factice tellement il est difficile de distinguer la dalle des contours du téléphone. Quoi qu’il en soit le HTC Titan joue dans la cour des grands sur ce point.

La sensibilité est excellente, le HTC Titan répond parfaitement d’une pression du doigt. Il en va de même pour la luminosité qui permet d’utiliser le smartphone en plein soleil même si les reflets sont bien souvent éblouissants. Comme pour la plupart des terminaux aujourd’hui, il faudra alors jouer avec les angles.

Reste un problème de taille sans mauvais jeu de mots. Il ne suffit pas d’offrir un grand écran, encore faut-il que la résolution soit en adéquation. Et c’est là que le bât blesse. Le HTC Titan fait l’impasse sur une résolution HD telle qu’on peut la trouver sur le Samsung Galaxy Note. Au lieu de ça, les 4,7 pouces de l’écran doivent se contenter d’une définition de 480 x 800 pixels avec une densité de 199 pixels par pouces. A titre d’information, son concurrent affiche une diagonale de 5,3 pouces avec une densité de pixels de 285 ppp pour une résolution de 800 x 1280 pixels.

Dans la pratique, vous ne serez pas forcément gêné au premier abord, notamment si vous ne faites que regarder des photos ou des vidéos. Mais vous n’avez pas acheté un smartphone pour vous limiter à ces seuls usages. Il suffit de naviguer sur Internet pour se rendre compte des limitations du HTC Titan. Sur le web par exemple, le texte n’est pas toujours facile à lire sans zoomer dans la page. Il en va de même dans les emails et plus généralement partout où le texte est affiché en petite taille. Un problème que ne connait pas le concurrent coréen y compris avec des polices de caractère encore plus petites qui restent toujours lisibles. Une limitation qui est probablement à mettre au compte de Windows Phone Mango qui comme on l’a dit, n’offre pas une grande marge de manœuvre aux constructeurs pour le moment.

 

Un dernier mot sur l’écran, nous lui avons fait subir notre fameux test de la paire de ciseaux et nous n’avons pas réussi à la rayer, preuve de sa solidité.

 

Du lourd

Comme tout titan qui se respecte, le HTC Titan est un téléphone solide. En témoigne sa coque qui mari métal et plastique rigide. La construction est soignée et le smartphone ne craint pas les chocs. N’allez pas pour autant le jeter par terre car cela laissera forcément des marques.

Grand écran oblige, les dimensions du HTC Titan sont conséquentes mais on peut quand même le glisser dans la poche de son pantalon, et pas seulement la poche arrière. Son poids reste conséquent et avec 20 grammes de plus que l’iPhone 4S, il sera difficile de l’oublier.

Avantage d’un grand téléphone, la prise en main est bonne et les rares boutons tombent parfaitement sous le doigt. On pense notamment du bouton à bascule du volume qui prend place sur la tranche de droite. Deux autres boutons physiques sont intégrés comme le déclencheur de l’appareil photo, toujours sur la même tranche, et l’interrupteur sur la tranche supérieure.

On remarque également un petit trou à côté de la prise jack 3,5 mm. Il s’agit d’un second micro destiné au réducteur de bruit afin d’améliorer la qualité des conversations.

Sous l’écran prennent place les trois boutons Windows Phone habituels (retour à la page précédente, retour à la page d’accueil et recherche). Tactiles, ils répondent là aussi parfaitement à la moindre sollicitation.

Un port micro USB est intégré dans la tranche gauche. Il permet de transférer des fichiers à conditions que le logiciel Zune soit installé au préalable sur votre ordinateur. C’est également via le port USB qu’on recharge la batterie. Plutôt gourmand, le HTC Titan tiendra généralement une journée.

Beaucoup de bruit pour rien

Le HTC Titan dispose de deux capteurs, l’un en façade avec une résolution de 1,3 mégapixels, et l’autre au dos. Celui-ci affiche une résolution de huit mégapixels avec un objectif grand angle de 22 millimètres et une ouverture de F/2.2. Comme l’iPhone 4S, le capteur principal du HTC Titan est doté de la technologie de rétro éclairage pour améliorer le rendu des photos en basse luminosité.

L’appareil photo principal s’accompagne de deux flashes LED. A noter qu’aucun cache n’est présent et malgré une légère protubérance de la coque, il n’est pas garanti que cela suffise pour protéger l’objectif.

L’interface de Windows Phone 7 est très simple avec plusieurs icones sur la droite de l’écran. La première permet de basculer simplement du mode photo au mode vidéo et la seconde de passer du capteur principal au dos au capteur secondaire en façade. Deux autres boutons virtuels font office de zoom et la roue crantée donne accès aux paramètres avancés. Balance des blancs, mode rafle, netteté ou encore ISO de 100 à 800 sont ainsi réglables à votre guise. Notez également que Windows Phone Mango propose un mode panorama qui est accessible via les paramètres justement.

Pour prendre des photos on pourra passer par l’interface de l’OS ou appuyer directement sur le bouton dédié sur la tranche du HTC Titan. Revers de la médaille, il n’est pas rare d’activer l’appareil photo par inadvertance quand le smartphone est rangé dans une poche.

Quid des photos me direz-vous? On s’attendait à mieux de la part du capteur de huit mégapixels. La compression est un peu forte gommant au passage certains détails. Quand les conditions de lumière sont dégradées, le bruit se fait également plus présent.

 

Le capteur permet également d’enregistrer des vidéos en HD avec là encore un résultat très correcte malgré une compression un peu forte. Lors de la visualisation sur le HTC Titan, on remarque quelques saccades qu’on ne retrouve pas lors de la lecture sur un ordinateur. Un défaut à mettre sur le compte du processeur qui manque de puissance ou d’un manque d’optimisation du système d’exploitation sur le smartphone XXL de HTC.

En attendant, et si on met de côté les léger ralentissement des vidéos HD, le HTC Titan affiche une parfaite fluidité sous Windows Phone Mango.

En conclusion, si vous recherchez un grand écran pour profiter du système d’exploitation de Microsoft, le HTC Titan est incontournable malgré quelques limitations.