Nokia est de retour… oui mais !

Nokia est de retour… oui mais !

C’est Niklas Savander, vice président de Nokia, qui a déclaré « Nokia is back » lors de la keynote du Nokia World. Attention, le premier constructeur de téléphones mobiles sort les griffes et remet les pendules à l’heure : Nokia est leader mondial et dégaine avec des produits et services pour conserver son leadership sur ses principaux concurrents, Google et Apple. Au cours de la conférence plein de petits clins d’oeil (comprendre pic) ont été envoyés vers la firme de Cupertino.

Nokia rappelle que chaque jour il se vend 260 000 smartphones de sa gamme et que 364 millions de mobiles Java ont été livrés (attention, cela ne signifie pas vendus !). Pour accompagner son retour, le constructeur finlandais propose une nouvelle version de son système d’exploitation Symbian^3 qui compte plus de 250 nouvelles fonctionnalités. Nokia a revu sa copie pour proposer un système d’exploitation plus simple, plus puissant et plus facile pour les développeurs. Aujourd’hui, la bataille se joue sur les applications, c’est une véritable arme. Nokia l’a bien compris et met en place des dispositif pour séduire une communauté fidèle à Symbian. Une équipe de 150 personnes du Forum Nokia intervient en support pour les développeurs et a une une relation de proximité avec eux.
L’Ovi Store est donc repensé et propose un nouveau design et une nouveauté, l’in-app purchase… comme Apple. Ce nouveau éco-système a pour but d’être plus lucratif pour les développeurs (pour Nokia aussi grâce au partage de revenus) mais avant tout d’offrir une expérience utilisateur enrichie. Aujourd’hui, on n’achète plus « un simple téléphone » ! On en veut plus, on veut du plaisir, c’est notre joujou !
Nokia rappelle que l’Ovi Store est disponible dans 190 pays, supporte plus de 120 modèles de téléphones et qu’avec 175 millions de smartphones Symbian, il s’agit de la plus grande base installée. Et donc un fort potentiel de revenu pour les développeurs… $$$ ! Le coup semble réussi puisque de grands noms arrivent comme Foursquare, Rovio éditeur d’Angry Birds, numéro 1 des jeux mobiles.

Après l’annonce au Mobile World Congress de Barcelone du développement d’une nouvelle plateforme, MeeGo, on pensait en découvrir plus… peine perdue ! Pas une ombre de MeeGo au Nokia World, il faudra certainement attendre le 15 novembre, date de la conférence MeeGo à Dublin. Oui Monsieur Nokia, tout le monde et notamment vos plus fidèles fans attendent avec impatience un renouveau, et ce n’est pas un lifting des icônes qui nous reprocurera du plaisir. Il faut un nouveau système d’exploitation, une nouvelle expérience utilisateur, bref un nouveau cri de joie « Wow il est top mon Nokia ! ». Symbian est bon, très bon mais il a fait son temps. Apple a marqué un nouveau départ dans l’industrie de la téléphonie mobile, Google a emboité le pas et « même » Microsoft est reparti de la feuille blanche. On attend de pied ferme ce sursaut.

Autre fait marquant, le départ du président Olli-Pekka Kallasvuo et d’Anssi Vanjoki, et l’arrivée de Stephen Elop, ancien patron de la division business de Microsoft, en tant que big boss. Ces changements seront ils suffisants pour « redorer le blason » de la marque qui a inventé le smartphone ? Surement mais ça ne sera pas le seul facteur. Trois points essentiels seront déterminants : l’appropriation du public, les applications et un nouvel OS !

Si les chiffres de ventes sont au rendez-vous, Nokia pourra clamer encore plus fort « Nokia is back !« . Que la force soit avec vous 🙂