Nokia 5630 XpressMusic : tout pour la musique

Nokia 5630 XpressMusic : tout pour la musique

Evolution mais pas de révolution. C’est en résumé ce qu’on peut dire du dernier né de la gamme Symbian S60 annoncé cette semaine par Nokia : le 5630 XpressMusic. Terminal d’entrée de gamme, il s’adresse prioritairement à une clientèle jeune, fan de musique et de réseaux sociaux. Un design ultra slim et 83 grammes seulement mais toujours l’aspect plastique que je déplorais déjà sur le Nokia 5320 XpressMusic.

Logiquement pour un mobile de la gamme XpressMusic, Nokia a porté ses efforts sur le lecteur de musique. Un « son d’excellente qualité » affirme le constructeur et la prise en charge des principaux formats de fichiers audio : MP3, AAC, AAC+, eAAC+ et WMA. Comme sur le 5320, on retrouve la fonction « Say and play » qui permet de lancer un titre simplement par la voix en prononçant le nom de l’artiste ou du morceau. Et un dernier détail mais qui a son importance : la présence d’une prise jack 3,5 mm compatible avec les principaux casques du marché.

Un écran de 2,2 pouces capable d’afficher seize millions de couleurs et une résolution de 240 x 320 pixels ; on y retrouve comme sur le 5800 XpressMusic :
– la barre de contacts qui permet de paramétrer sur l’écran d’accueil jusqu’à vingt raccourcis vers les numéros les plus utilisés du répertoire,
– la barre de raccourcis pour un accès simplifié aux fonctions évoluées du mobile.

Pour le reste, les spécifications techniques sont relativement classiques :
– GSM, GPRS, Edge, UMTS, HSDPA et HSUPA
– appareil photo 3,2 mégapixels avec flash et zoom X4
– connectivité WiFi b/g, Bluetooth 2.0 avec A2DP et AVRCP
– 150 Mo de mémoire intégrée + slot pour Micro SD jusqu’à 16 Go
– accès au service N-Gage au kiosque Nokia Music Store
– partage des photos en ligne sur Ovi Share et Flickr
– Radio FM avec RDS

Le lancement du Nokia 5630 XpressMusic est prévu pour le second trimestre 2009. Il sera livré avec une carte mémoire de 4 Go et proposé au tarif de 279 euros hors subvention opérateur.