La panne de BlackBerry persiste

La panne de BlackBerry persiste

Depuis près de 48 heures, les utilisateurs de BlackBerry en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Inde, au Brésil, au Chili et en Argentine sont privés des services du constructeur canadien. Pas de mail, pas de BBM et pas de web.

On ignore l’origine du problème initial et malgré une tentative de rétablissement du service, RIM annonce ce matin que le souci persiste. Pas de délai de résolution, juste un message de bonne volonté pour dire que les équipes techniques travaillent d’arrache pied pour rétablir les services.

Les ralentissements de navigation et de messages que certains d’entre vous rencontrent encore maintenant ont été causés par un problème de routeur au coeur de l’infrastructure de RIM. Le système est normalement conçu pour basculer sur un routeur de secours, mais ici cela n’a pas fonctionné comme lors de nos tests. En conséquence, une large accumulation de données a été générée, et nous travaillons actuellement pour nettoyer cette masse de données, et restaurer le service le plus vite possible.Nous nous excusons sincèrement pour la gêne occasionnée auprès de bon nombre d’entre vous, et continuerons à vous tenir informés de l’évolution de la situation.

Les derniers résultats financiers de RIM sont décevants avec seulement un bénéfice net de 329 millions de dollar (contre 797 millions l’année précédente). Depuis mars 2011, l’action est passée de près de 69$ à 25$ aujourd’hui.

Le concurrent d’Apple a vendu 10,6 millions de smartphones et 200 000 tablettes PlayBook. Les analystes étaient plus optimistes et visaient en moyenne 12 millions et 600 000 unités.

Après Sony qui a été fortement impacté par une panne mondiale de son réseau en ligne (PlayStation Network), RIM connait une situation quasi identique. On espère que cela ne sera pas un « coup fatal » et que les utilisateurs de BlackBerry seront conciliants.

Le compte Twitter de BlackBerry diffuse des informations sur l’évolution de la situation.