HTC Desire : un smartphone Android nommé désir

HTC Desire : un smartphone Android nommé désir

L’édition 2010 du Mobile World Congress était annoncée comme un « Android World » et elle a tenu toutes ses promesses ! Grâce notamment à HTC qui a profité de sa présence cette semaine à Barcelone pour officialiser le HTC Desire (nom de code Bravo).

Des caractéristiques haut de gamme, proches de celles du Nexus One à une différence près : le Desire embarque la dernière version de l’interface HTC Sense. Développée par HTC, cette couche graphique (au design et à l’ergonomie très réussis) se superpose au système d’exploitation et permet à l’utilisateur d’accéder simplement depuis son écran d’accueil à toutes les informations concernant ses contacts. Cette nouvelle mouture  intègre notamment le widget HTC Friendstream, conçu pour regrouper à un seul et même endroit, l’ensemble des flux issus des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Flickr).

Amis geeks, on nous promet depuis bientôt trois ans le fameux « iPhone killer » mais il semble qu’on s’en rapproche enfin ! L’année 2010 s’annonce prometteuse et riche en innovations au regard des spécifications techniques d’un Desire qui porte bien son nom. Ca donne vraiment envie ! 😉

• OS Android 2.1,
• processeur Qualcomm Snapdragon cadencé à 1Ghz, soutenu par 576 Mo de Ram,
• quadribande 800, 900, 1800 et 1900 Mhz,
• GSM, GPRS, Edge, UMTS (3G) et HSPA (3G+),
• Ecran AMOLED tactile capacitif multipoint 😉
o 16,7 millions de couleurs,
o 3,7 pouces,
o résolution de 480 x 800 pixels.
• module GPS avec A-GPS,
• WiFi b/g/n et Bluetooth 2.1 avec prise en charge du profil A2DP (stéréo)
• appareil photo numérique 5 mégapixels avec autofocus, flash, zoom, reconnaissance des visages et geotagging,
• player audio et vidéo + tuner FM,
• trackpap optique,
• capteur de mouvement et boussole numérique,
• player Flash 10.1,
• slot pour carte microSD / microSDHC jusqu’à 32 Go,
• batterie Lithium-Ion 1 400 mAh,
• 119 x 60 x 12 mm pour 135 grammes,

Le HTC Desire sera commercialisé en Europe et en Asie au début du second trimestre 2010 au tarif de 499 euros, hors subvention opérateur.