Firefox OS, le système d’exploitation mobile basé sur les standards du Web

Firefox OS, le système d’exploitation mobile basé sur les standards du Web

Au Mobile World Congress, Mozilla a dévoilé plus d’informations sur Firefox OS et a annoncé les partenaires mondiaux pour le lancement. J’ai rencontré Tristan Nitot, evangelist à la fondation Mozilla, qui nous a expliqué la philosophie de Firefox OS.

firefox-os-tristan-nitot

Firefox OS est un système d’exploitation mobile est basé sur les technologies Web, les applications sont écrites en HTML5, CSS3 et Javascript. Toute l’interface de Firefox OS est faite en html5 : la barre de notification, le dashboard, les applications,….

La cible est les deux milliards de personnes (ndlr : principalement les pays émergents) qui ont un « feature phone » et qui veulent passer au smartphone et à une interface tactile à un prix très attractif. Mozilla a fait des partenariats avec quatre constructeurs (ZTE, Huawei, Alcatel et LG) et dix huit opérateurs mondiaux.

« Firefox OS offre à tous les utilisateurs mobiles dans le monde la liberté et l’innovation permanente du Web » explique Gary Kovacs, PDG de Mozilla. « Grâce au dynamisme de notre communauté et à l’engagement de nos partenaires, notre objectif est d’équilibrer le marché et de favoriser le développement d’une multitude de nouveaux contenus et services qui répondront aux besoins des deux prochains milliards d’utilisateurs connectés. »

firefox-os-logo

L’approche de Mozilla est simple « on veut utiliser le Web comme plate forme mobile« . Derrière ces propos c’est de rendre compatible les applications quelque soit le système d’exploitation utilisé : iPhone, Android, BlackBerry, Windows Phone,… Firefox OS. Mozilla appelle les 8 millions de développeurs web (vs 500 000 développeurs mobile) pour transformer très facilement leur site Internet en application pour mobile pour tous les smartphones. Pour les développeurs, il y a juste un développement à faire au lieu de faire une application pour chaque plate-formes.

Dans Firefox, lors d’une recherche les résultats sont faits en partenariats avec Google et sur les clics générés, la fondation Mozilla touche un pourcentage qui représente environ 130 millions de $ (chiffres d’affaires 2011).

Avec Firefox OS, les opérateurs peuvent faire du paiement sur facture des abonnés au lieu d’une carte de crédit. Par rapport aux systèmes existants (Apple, Google, Microsoft), l’opérateur peut « revenir » dans la relation client. Par exemple au Brésil, il y a une grande partie de la « middle class » qui veut passer au smartphone et veut acheter des applications, mais elle n’a pas de carte de crédit. Avec Firefox OS, avec la facturation par l’opérateur, l’utilisateur va pouvoir acheter des applications et être débité sur sa carte prépayée.

firefox-os-interface-01

Une fonctionnalité très intéressante est la recherche dynamique d’applications : par exemple on tape « Argo » et les résultats affichent toutes les applications qui sont liées au mot. Pour Argo, cela peut être wikipedia, Allociné, l’achat de billets en ligne, la bande annonce, …

Concernant la sécurité, Firefox OS propose la fonction « do not track », c’est la possibilité au site web de ne pas pister les utilisateurs. Pour rappel, Mozilla a été élue société la plus respectueuse de la vie privée par un organisme américain.

firefox-os-mwc-booth

Telefonica sera l’un des premiers opérateurs a commercialisé Firefox OS en Espagne, au Brésil et au Venezuela. Pour le moment, aucune information concernant une sortie en France. A suivre…

Firefox OS se présente donc comme une excellente alternative aux systèmes d’exploitation existants mais il faudra voir s’il y a appétence des utilisateurs et surtout en Europe, il faudra la soutien des opérateurs et des grands fabricants comme Samsung, HTC et Sony.

Voici une vidéo de présentation de l’interface.