De la 3G dans le tunnel sous la Manche pour les Jeux Olympiques

De la 3G dans le tunnel sous la Manche pour les Jeux Olympiques

A quelques mois du début des Jeux Olympiques de Londres, le groupe Eurotunnel a signé une convention avec l’ensemble des opérateurs pour l’installation dans le tunnel sous la Manche, d’une infrastructure d’accès aux réseaux 2G et 3G. Cette infrastructure permettra aux passagers empruntant le tunnel (en train ou dans les navettes) d’utiliser des services de communications 2G et 3G, ce qui n’est pas possible actuellement, grâce à une technologie française du groupe Alcatel-Lucent.

Proposer un tel service cent mètres en dessous du niveau de la mer, c’est une première mondiale pour les vingt millions de voyageurs qui empruntent les 53 kilomètres de tunnel tous les ans.

Le déploiement du réseau de téléphonie mobile est rendu possible car Eurotunnel installe actuellement les dernières solutions GSM-R en matière de signalisation ferroviaire. Le choix du même équipementier
Alcatel-Lucent, pour le GSM-R et le GSM-P, permet d’assurer la compatibilité des installations, d’en abaisser
le coût et d’en accélérer la mise en oeuvre. Le projet qui inclus un contrat de garantie de quatre ans pour la maintenance et les pièces détachées représente un investissement de quatorze millions d’euros.

La mise en service est prévue pour juillet 2012, juste avant le début des Jeux Olympiques de Londres. Cet axe va être très emprunté durant les JO, il n’était pas concevable de ne pas avoir de réseau pendant la vingtaine de minutes de traversée sous la Manche… surtout pour les plus geeks 🙂