Blackberry dans la tourmente

Blackberry dans la tourmente

Panne mondiale de serveurs pendant plusieurs jours, ventes de la Blackberry Playbook bien en dessous des attentes et résultats en chute libre, RIM a connu des jours meilleurs. D’après l’AFP, l’entreprise a vu son cours dévisser à la Bourse de New York pour atteindre son niveau le plus bas depuis 2004. Au final, l’action de RIM aura dévissé de 75% en un an.

Malmené par une concurrence féroce sur le marché des tablettes et des smartphones, le canadien a enregistré un bénéfice de 265 millions de dollars pour le trimestre clos le 26 novembre 2011, soit une baisse de 71% par rapport à la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires perd également 6% à 5,2 milliards de dollars.

La faute notamment aux piètres résultats de la Playbook qui pèsent à hauteur de 485 millions de dollars, mais aussi à la panne d’octobre dernier qui aura couté près de 54 millions de dollars.

RIM peut néanmoins se rassurer avec des ventes stables pour ses smartphones Blackberry mais pour combien de temps?  L’annonce d’un lancement tardif (fin 2012) des futurs terminaux sous Blackberry 10 pourraient une nouvelle fois peser sur les résultats de la société.