Test : Tekken Hybrid PS3

Test : Tekken Hybrid PS3

Tekken Hybrid, sorti le 21 novembre 2011 est comme son nom l’indique un blue-ray hybride où l’on trouve :

  • Tekken Blood Vengeance
  • Tekken Tag Tournament HD
  • Tekken Tag Tournament 2 Prologue
Tekken Blood Vengeance
Il s’agit d’un film en images de synthèse réalisé en haute définition en 2D et 3D. Ne connaissant pas bien l’histoire de Tekken, je ne saurais pas vous dire à quelle époque se déroule le film. Pour vous résumer l’histoire, le clan de Kazuya et celui de Jin s’intéressent à un jeune étudiant, Shin, qui disposerait de cellules M dans son corps. Ces cellules contiendraient un très grand pouvoir. Chaque clan va missioner un agent pour s’infiltrer dans l’école de Shin afin d’en apprendre plus sur lui. Ling Xiaoyu du coté de Kazuya et Alisa (un robot plutôt sexy) du coté de Jin. S’ensuivra plusieurs combats et un final réunissant Jin, Kazuya son père et Heihachi revenu du royaume des morts qui n’est autre que le grand père de Jin. Une banale histoire de famille après tout 🙂 Un dernier retournement de situation cloturera ce film, mais je ne vous en dis pas plus pour garder la surprise.
Coté réalisation, les combats sont dynamiques et bien orchestrés. La palette de couleur est très chatoyante et les images de synthèse sont un régal pour les yeux. Même si les visages et les mouvements des personnages sont très bien retranscrits, je regrette un effet trop lisse dû aux images de synthèse.
Pour le plus grand bonheur de certains, on retrouve également le coté japonais de la réalisation avec de nombreux plan sur les mini-jupes et les formes des héroïnes. Quoiqu’il en soit, on passe un bon moment, même si au final, le scénario est un prétexte aux différents combats qui représentent le coeur du film.

 

Tekken Tag Tournament HD
Pas de grosses nouveautés, il s’agit du titre sorti sur PS2 il y a plus de 10 ans maintenant (2001). Sauf que cette fois, il a subi un lifting HD. La série des Tag Tournament se différencie par l’introduction de combats 2 contre 2 où l’on peut intervertir nos combattants à tout instant. La victoire étant soldée par la défaite d’un des deux adversaires. Les combats deviennent plus tactiques et le choix de vos combattants parmi les 39 protagonistes (une fois tous débloqués). On y retrouve tous les modes habituels : histoire, versus, team battle, team attack, survival, etc. Là où Tekken TT innove aussi, c’est en proposant un mode bowling. Amusant pendant 5 mn, ce mode bonus n’est qu’anecdotique pour ma part.
Le rehaussement HD est très bien fait. Les textures sont lisses et l’aliasing a complètement disparu. Même si on est loin d’un jeu PS3, on prend plaisir à y jouer et nos yeux sont loin d’être agressés visuellement comme cela pourrait l’être avec le jeu original sur une télé HD.

 

Tekken Tag Tournament 2 Prologue
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, Tekken TT2 Prologue est la déception de cette compilation. Concrètement, il ne s’agit que d’une démo. Le qualificatif « Prologue » copié sur Gran Turismo, qui lui, offrait un vrai contenu, est ici clairement abusé. Quatre personnages, trois environnements, un mode 1 joueur, 2 joueurs, une visionneuse et puis c’est tout. La visionneuse ne servant strictement à … pas grand chose. Juste à observer les modèles 3D des personnages dans tous les sens … Wouh Génial !
Concernant le jeu en lui même, il souffre aujourd’hui de la comparaison d’un Soul Calibur V qui vient tout juste de sortir. Les graphismes sont dans l’ensemble assez jolis mais souffrent d’un aliasing très présent. Les coups sortent bien mais je trouve que par rapport à SC V, Tekken TT prologue est beaucoup moins dynamique et au final moins fun à jouer également. Mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une démo et que d’ici la fin de l’année, Namco a le temps de corriger le tir.

 

Pour conclure, je dirais que cette compilation est surtout faite pour les fans de Tekken, pour les autres, allez plutôt jeter un coup d’oeil du coté de Soul Calibur V.