Preview The Last Of Us

Nous avons eu l’occasion de mettre la main sur la démo de The Last Of US et à quelques jours de sa sortie, un seul sentiment nous anime : l’enthousiasme. On parle beaucoup de Xbox One et de PS4 ces derniers temps mais il ne faut pas oublier que les consoles actuelles en ont encore dans le bide. Et c’est notamment le cas de la PS3 qui nous propose un hit en puissance : The Last Of Us.

Rassurez-vous cette preview de The Last Of Us est basée sur la démo ne contient aucun spoil sur l’histoire. On y retrouve Joël et Ellie lors de deux séquences qui se déroulent chacune à un moment différent de l’histoire. On contrôle Joël tandis qu’Ellie, à la manière d’Elizabeth dans Bioshock Infinite, nous suit en se débrouillant toute seule.

Ellie et Joël

La première séquence nous propose de traverser une ville abandonnée. Bien qu’il s’agit d’aller d’un point A à un point B, plusieurs possibilités s’offrent à nous. On pourra effectuer ce trajet selon plusieurs chemins possibles. On pourra également rentrer dans des bâtiments pour les fouiller et y trouver munitions, rations ou des objets. Ces objets inutiles seuls pourront être combinés et trouver alors une utilisation salvatrice, bandages, couteaux pour se défendre ou crocheter des serrures, armes améliorées par exemple. Mais attention, nous ne sommes pas seules. Des êtres infectés n’hésiteront pas à nous sauter dessus s’ils nous détectent avec une forte envie de gouter à notre chair. Il faudra mettre à contribution ses compétences de survie car chaque pas en dehors de l’itinéraire direct sera une chance de trouver quelques choses d’intéressant mais aussi un pas vers de grands dangers.

La deuxième séquence nous plonge directement dans un affrontement avec des survivants bourrés de mauvaises intentions. Il faut alors gérer le peu de munition que l’on a et parfois se battre au corps à corps. J’ai été impressionné par l’usage des décors. En effet, en frappant violemment un agresseur près du bar, Joël n’hésitera pas s’en servir pour fracasser le crâne de son adversaire. l’action se fait avec beaucoup de fluidité sans avoir cette impression de scripts ni de bugs graphiques qui replace les personnages au bon endroit pour que l’action s’effectue. De plus Ellie se cache également et évite de venir jouer dans vos pattes  ce qui est plutôt appréciable. Elles n’hésiteras pas à vous prévenir si quelqu’un vient dans votre dos. Evidemment elle pourra être agressée et il faudra alors agir par célérité pour qu’elle ne soit pas tuée ou capturée.

TheLastOfUs

Bref, autant vous le dire clairement, je suis très emballé par The Last Of Us même si je ne connais quasiment rien du scénario. La technique, les graphisme et le gameplay sont au rendez-vous. Si le scénario est au même niveau, alors on devra compter avec l’un des tous meilleurs jeux sinon le meilleur jeu de 2013.