Nintendo Wii

Nintendo Wii

Lors de l’E3 2004, Nintendo annoncé le développement d’une nouvelle console, la Revolution. Deux ans plus tard, la Revolution devient Wii. Tandis que Microsoft (Xbox 360) et Sony (Playstation 3) se livrent à une lutte à la haute définition et à la puissance, la firme nippone nous dévoile une console au gameplay innovant sans artifice technologique. Les gamers accrochent tout de suite et l’attente est très forte. Aujourd’hui, la Wii est (enfin) disponible en France. Alors est-ce que la Wii est vraiment révolutionnaire ?



On y est, la Wii est là pour quelques privilégiés. Wii Oui la demande est bien supérieure à l’offre et pour obtenir le Saint Graal, il faut avoir réservé sa console ou avoir lutter dans le froid pour l’obtenir dès minuit dans un grand magasin parisien. Il y a une semaine, Nintendo me donnait une Wii pour découvrir la nouvelle façon de jouer. Des heures de jeux plus tard et quelques calories brûlées, je partage ma découverte et mon début d’addiction !

Jeudi 30 novembre, 17h30. Comme un gosse, je fonce chez Nintendo pour récupérer la Wii. Ah, depuis le temps que je l’attendais, je vais enfin pouvoir y jouer tranquillement à la maison. Je sors un à un les différents produits du sac : un packaging très minimaliste contenant la Wii, Wii Play avec une Wiimote et le fameux Zelda. Toute la philosophie de la Wii est représentée au travers du carton d’emballage : fond blanc, une photo de la console, le logo et rien de plus. La simplicité est le maître mot. Simple dans son design, simple par son concept et simple pour son accessibilité. J’ouvre le carton et à l’intérieur il y a deux boîtes. La première contient la Wii, le bloc d’alimentation (petit pas comme la brique de la Xbox 360), le câble AV, le socle et son plateau. Le second contient la Wiimote et les piles, le Nunchuk, la barre de détection (sensor bar), les manuels et Wii Sports dans une version packagée, contrairement aux Américains qui ont eu le droit à un simple emballage en carton. Bref, du classique pour une console de salon. Mais bien sur mon regard se porte sur la console. Ouah, elle est toute petite ! Légèrement plus grande qu’un boitier de dvd, la Wii est revêtue d’un blanc brillant qui fait très « iPod style ». Allez, je ne tarde pas plus, je la branche.

A l’allumage, le mange-disque de la Wii s’illumine d’un magnifique bleu, très classe. Les premières minutes sont consacrées aux réglages de différents paramètres : date, heure, nom de la console, connexion (Ethernet ou Wifi),… Tout de suite, le premier élément propre à Nintendo surgit. La création de votre Mii. Le quoi ? Le Mii est votre personnage virtuel sur Wii et pourra interagir dans les jeux (présence dans le public par exemple) ou apparaître dans la Mii Parade sur la console de vos amis ou d’autres joueurs. Attention, il ne s’agit pas d’un vulgaire avatar, mais bel et bien d’un outil puissant pour façonner votre image virtuelle. Le site MiiPlaza recense les créations des joueurs et on peut y découvrir des véritables chef-d’œuvres (Michael Jackson est super bien fait) qui illustrent la puissance de l’application. On peut stocker jusqu’à 100 Mii et on peut les transférer vers la mémoire interne de la Wiimote pour les emporter chez des amis.

Le dashboard de la Wii est composé des chaînes, de l’accès au bureau Wii et du menu des paramètres que je viens de décrire. Commençons par le bureau Wii. A l’instar du bureau de Windows, celui de la Wii a une dimension communicante. En effet, il est possible de communiquer avec d’autres Wii connectées ou d’envoyer des emails à ses amis. Pour communiquer avec une Wii il faut connaître son code ami (16 chiffres) qui se trouve dans votre carnet d’adresse et l‘ajouter. Si l’envoi de photo (format jpeg uniquement) est possible de Wii à Wii, cela est hélas pas possible (pour le moment) vers une adresse email. Je pense qu’une mise à jour de la console pourrait résoudre ce point négatif pour avoir un système de communication proche de l’ordinateur. A noter qu’il est possible de visualiser les photos reçues par email. Pour chaque nouveau contact, en plus des informations « techniques », il est possible d’ajouter l’avatar Mii, option sympa. J’avais une appréhension sur la rédaction des messages : comment ça va être ? Est-ce long à écrire ? Bref, plein de questions qui ont trouvé réponse. Nintendo a intégré un clavier virtuel AZERTY où il faut tout simplement pointer les touches pour rédiger votre texte. Mais encore plus fort, big N a mis en place une saisie prédictive, comme les téléphones mobiles, grâce à la technologie Ezitext. Certains mots propres à l’univers Nintendo sont mêmes dans le dictionnaire : Wii, Nintendogs,…
Lorsqu’un nouveau message arrive dans votre bureau, la Wii clignote bleu afin de vous avertir de la présence du message. C’est un peu comme les avertissements sur la Xbox 360 avec le Xbox Guide.
Dans le bureau, il y a également des messages qui vous indiquent le temps passé sur tel ou tel jeu et les différents records réalisés. J’ai une jolie enveloppe pour Wii Sports avec un score de 214 (sur 300 possibles) au bowling. Oui, oui, j’ai un coup de main formidable.

Passons aux chaînes, véritable cœur de la Wii. Il s’agit d’une multitude de chaînes de divertissement, d’information et de communication. Le dashboard est composé de 48 chaînes sur 4 pages. Au lancement, des chaînes sont déjà incluses : chaîne disque (jeux Wii ou Gamecube), chaîne Mii, chaîne photo, chaîne boutique Wii, chaîne Météo et chaîne infos.
La Chaîne Météo sera disponible le 20 décembre et diffusera gratuitement des prévisions météorologiques régionales mises à jour en permanence. Un globe terrestre interactif en 3D permettra de sélectionner n’importe quelle partie du monde pour y découvrir la météo en temps réel. Les informations météorologiques seront fournies par Weathernews.
Quant à la Chaîne Infos elle sera lancée le 27 janvier 2007 et offrira un accès immédiat aux nouvelles du monde entier, service fourni par Associated Press. La chaîne Internet arrivera le 23 décembre en version beta dans un premier temps. Il s’agit d’une déclinaison du navigateur Nintendo DS basée sur Opera. Comme sur console portable le butineur sera payant avec une période de gratuité jusqu’en juin 2007. Espérons que les temps d’affichage soient plus rapides sur Wii que sur Nintendo DS et croisons les doigts que la firme nippone revienne sur sa décision pour rendre complètement gratuit cette chaîne. Pour rappel, Sony intègre un navigateur dans la Playstation 3, gratuit et plus performant. Opera sur Wii ne lira pas les fichiers Flash et autres rich media. Vraiment dommage !
Nintendo nous réserve des surprises avec les chaînes Wii qui seront ajoutées au fur et à mesure et disponible dans la boutique Wii.

Si les concurrentes de la Wii clament haut et fort leurs fonctionnalités multimédia, Nintendo est plus discret sur le sujet. Pourtant avec la chaîne photo, il est tout à fait possible de visualiser des photos, de lire des vidéos et d’écouter de la musique. En insérant une carte SD (miniSD ou microSD également) dans le slot de la console, on accède aux contenus multimédia.
Avec les photos, on peut créer des mosaïques, créer des diaporamas et même des puzzles. Une option totalement fun est proposée : on peut dessiner sur les photos, ajouter des éléments (lunettes, nez rouge, cœur,…) et faire des tampons à partir d’un morceau de la photo. Une fois la « création » terminée, on peut les partager avec ses amis via le bureau Wii. Lors de la visualisation des photos, des musiques de fond sont disponibles, mais il est possible de choisir un titre au format MP3 contenu sur la carte mémoire. Pour les vidéos, la Wii accepte les fichiers au format AVI encodées en MotionJPEG (résolution maximale de 848 x 480). Toutes ces manipulations se font avec la Wiimote avec une grande simplicité.

Avec des fonctions multimédia avancées et qui ne doit pas la faire rougir vis-à-vis de la concurrence, la Wii reste une console de jeux.
Oubliez tout ce que vous savez sur les jeux vidéo, et prenez la Wiimote en main pour découvrir (ou re-découvrir) ce monde merveilleux. Fini les combinaisons de touche complexes, aujourd’hui pour jouer il faut agir ! Dans Wii Sports, jeu inclus avec la console, on brûle des calories. Par exemple au bowling, il faut faire le geste comme si on lançait la boule sur les quilles, trop immersif ! A la boxe, muni de la Wiimote dans la main droite et du Nunchuk dans celle de gauche, on se déplace, on esquive, on fait des uppercuts… Wii Sports, le premier jeu mieux que le Club Med Gym