Microsoft fait marche arrière sur sa Xbox One

Microsoft fait marche arrière sur sa Xbox One

Après les annonces de la stratégie de la Xbox One autour des jeux d’occasion et de la connexion permanente, Microsoft avait subi un tollé quasi général. Lors de l’E3, le géant américain s’est fait chahuter par son concurrent japonais, Sony, avec des annonces fracassantes (lire l’article). Une semaine plus tard, Don Mattrick (President de la division entertainment) s’exprime sur le site officiel et fait donc marche arrière.

Pas de vérification en ligne toutes les 24 heures : une fois l’installation initiale, la Xbox One ne nécessitera pas de connexion « permanente » toutes les 24 heures. On pourra donc jouer hors ligne sans restriction. Personnellement, c’était mon grief contre Microsoft car ne pas pouvoir jouer à une console de jeu, c’était quand même un comble !

Les jeux d’occasion sans restriction : échange, prêt, revente, cadeau, location, on pourra faire ce que l’on veut avec nos jeux, comme aujourd’hui avec la Xbox 360.

On apprend également qu’il n’y aura pas de zonage, un excellent point pour tous les fans d’import et notamment des jeux japonais.

A l’E3, Microsoft a fait une conférence de presse E3 orientée « jeux » avec de nombreuses annonces de gros titres et d’exclusivités, mais il y avait toutes ces questions de DRM et compagnie qui font que Sony avait pris le dessus. Aujourd’hui, Microsoft revient dans la course. Concernant le prix, je pense que Microsoft ne changera rien (au moins pas avant la sortie) car il y a une forte proposition de valeur avec Kinect, mais bien sur cela a un coût et ce sont les consommateurs qui décideront si oui ou non ils veulent mettre 40€ de plus que le PS4 (console + manette + PS Camera).