La Nintendo 3DS disséquée

La Nintendo 3DS disséquée

Fidèle à son habitude, IHS iSuppli vient de disséquer la Nintendo 3DS (lire notre test) et révèle son cout de production qui s’élève en tout et pour tout à 100,71 dollars (environ 71 euros, ouille). A cela s’ajoutent 2,54 dollars de couts de production. Pour vous consoler, sachez tout de même que ces chiffres ne tiennent pas compte du développement logiciel ou encore des frais de licences. Néanmoins, la Nintendo 3DS coute plus cher que la Nintendo DSi (+33%), la faute notamment à l’écran 3D produit par Sharp pour 33,80 dollars ce qui représente tout de même 34% du coût de revient total (ndr : en intégrant le deuxième écran tactile). Le processeur représente pour sa part 10% à 10 dollars l’unité tandis que la mémoire est facturée 8,36 dollars. Cette dernière coute deux fois plus cher que sur la Nintendo DSi mais en contrepartie, l’espace de stockage est multiplié par huit ! Le module WiFi Atheros AR6014G-AL1C coute pour sa part 5 dollars et les trois caméras VGA (dont deux pour les photos en 3D, 4,70 dollars. IHS iSupply termine son analyse avec la batterie de la Nintendo 3DS qui offre 1300 mAh contre 840 sur la Nintendo DSi. Son prix passe également à 3,50 dollars contre 1,70 dollar pour la version précédente de la console portable de Nintendo.