Zune : pas si "social" que ça

Zune : pas si "social" que ça

« Welcome to the social ! » C’est ce que proclame le Zune , nouveau lecteur multimédia communicant de Microsoft, lancé mi-novembre aux States. A l’usage, ce baladeur se révèle très agréable (avec un écran de top qualité). En revanche, les innovations attendues et proposées par Microsoft (échange de musique entre Zunes) se révèlent trop limitatives. Giiks.com l’a testé pour vous.



Les caractéristiques du Zune semblent alléchantes. Notamment son grand écran de trois pouces, une résolution de 320 X 240 et, bien sûr son disque de 30 Go.

Après déballage, on s’empresse d’allumer la « bête » ! Le menu principal apparaît sur un fond d’écran coloré (qu’il est possible de personnaliser bien sûr) : Music, Vidéos, Pictures, Radio, Community et Settings. Dans la version logicielle actuellement commercialisée, impossible de sélectionner une autre langue : anglais obligatoire.

Plutôt cool l’ergonomie du soft : les écrans se succèdent avec une animation sympa et la navigation est très intuitive.
Des extraits musicaux sont pré embarqués dans le Zune. Ils permettent de se rendre compte de la bonne qualité des écouteurs fournis. A mon gout, ça manque un peu de basses, mais je dois être exigeant. Pour améliorer la sonorité, neuf modes sont proposés dans l’égaliseur, mais pas moyen d’enregistrer ses propres réglages. Dommage.

Pour autant, après une semaine d’utilisation, l’écoute de musique encodée proprement (perso, c’est MP3 @192) est vraiment agréable.

En revanche, le passage d’un morceau à un autre provoque parfois un petit bruit parasite (crac !). Pas top pour un produit de cette gamme.

On branche !

Avant même d’installer le logiciel sur le PC, la curiosité pousse tout Giiks qui se respecte à brancher le Zune en direct via l’USB pour savoir s’il est reconnu comme un disque dur externe. Et on déchante vite : Windows demande les pilotes. On se dit qu’on va gruger et extraire du CD-Rom les drivers qui vont bien. Impossible… Grrr…

En désespoir de cause, on se dit qu’on va tout bien faire comme il faut : on passe à l’installation du logiciel du CD-Rom. Pas de souci : jusqu’à 98 %, tout se déroule bien… jusqu’au message qui fait plisser les yeux : l’installation n’a pu se terminer de façon convenable :-(.

La raison ? L’installation du logiciel Zune sur un Windows autre que US est impossible. Ou plutôt non permise par Microsoft ! Une hérésie.

A ce niveau, on se prépare à tout remettre dans l’emballage.

Pourtant, après quelques minutes de recherche sur le net, on tombe sur deux articles forts intéressants. Pas vraiment du hack, mais plutôt de petites astuces en anglais pour le Zune ! Le premier explique comment installer le logiciel sur n’importe quel Windows XP, le second nous apprend comment, en deux temps et trois tours de vis dans la base de registre, utiliser le Zune comme un disque dur externe (retrouvez ces astuces en bas de page) ! Et on verra plus tard l’énorme avantage que représente cette fonctionnalité.

Après ces modifs effectuées, tout marche correctement !

Immédiatement après le branchement USB, le logiciel synchronise automatiquement tous les fichiers média situés dans les répertoires Mes photos et Ma musique contenus dans Mes documents. Il propose également de rapatrier les vidéos présentes dans Mes vidéos (mais ce transfert est facultatif). Of course, les tags sont intégrés et, avec une connexion internet active, le logiciel se charge d’uploader les jaquettes ou autres informations manquantes. Une fois la synchro effectuée entre le PC et le Zune, il est possible d’écouter sa zik, selon un classement plutôt basique :

  • par artiste ;
  • par chanson ;
  • par album ;
  • par genre.

En revanche, pas de classement par année de parution, ni en fonction des notes que l’on peut donner (uniquement via le Zune, pas sur le PC. Bizarre…) à chaque chanson.

On échange ! (mais pas trop, hein !) 

L’atout principal du baladeur de Microsoft est de pouvoir partager des fichiers entre Zune via Wifi. Après avoir sélectionné une chanson, le Zune propose de la lire ou de l’envoyer. Une fois l’autre Zune détecté et après avoir validé les écrans de confirmation d’envoi / réception, le fichier est copié très rapidement.
Mais surprise ! Celui qui l’a reçu a trois jours (max) pour l’écouter et il ne peut le faire que trois fois pendant cette période ! Quelle déception ! Même si l’on connait les problèmes que rencontrent les maisons de disques et les artistes en raison du piratage des oeuvres, de telles limitations sont vraiment trop drastiques.
Du coup, le slogan choisi pour le Zune, « Welcome to the social », en prend un sacré coup…
Mais là encore, des petites malins ont découvert une parade (voir plus bas).
Si les fichiers musicaux échangés embarquent une DRM (les fameux droits limitatifs), il n’en est pas de même pour les images ! Du coup, grâce au transfert USB rendu possible grâce à l’astuce indiquée plus haut, il suffit de renommer les .mp3 en .jpg pour s’échanger et écouter sans limite ses chansons préférées !

Un mot sur la fonction Radio : zéro souci, bonne réception et fonction RDS (affichage du nom de la radio écoutée en toutes lettres) embarquée. Et bien sûr, il est possible de mettre ses stations préférées en mémoire.

La Xbox 360, une amie pour la vie

Dans la sphère entertainment de Microsoft, on retrouve donc le Zune mais également la Xbox 360. Véritable console multimedia (jeux, photos, vidéos, musique), la console next-gen permet d’accueilir son cousin le Zune. En connectant le Zune sur le port usb de la console, on peut lire le contenu présent. Lors de notre test, aucun souci pour les fichiers audio, en revanche les vidéos et les photos n’étaient pas accessibles. Problème de format de fichiers ? Utilisation interdite ? Nécessité d’une mise à jour de la Xbox 360 ? du Zune ? Le point est ouvert et on testera avec d’autres medias et si cela fonctionne, nous vous en ferons part. Il y a une chose que l’on regrette, c’est l’impossibilité de streamer la musique du Zune vers la Xbox 360 en Wifi. En effet, en ajoutant un doggle la console permet de se connecter au réseau sans fil. On espère que Microsoft entendra le public est fera une mise à jour pour rendre cette option disponible.

Faites vos courses au Zune Marketplace


Comme son concurrent Apple (75% de part de marché aux USA avec l’iPod pour rappel), Microsoft possède sa boutique de téléchargement de musique légal, le Zune Marketplace. Pour nous européens qui achetons le Zune en import, il faudra avoir un compte Windows Live américain, sinon un gentil message vous informera que votre zone géographique de vous permet pas d’accèder à la boutique. Ce détail réglé, quand est-il de l’offre ? L’interface est conviviale et ergonomique, tout comme celle du Zune. D’ailleurs niveau design, on reprend la forme du baladeur et on retrouve les boutons de lecture (play/pause, stop, avance/retour, volume). Tout ceci est très agréable. La page d’accueil du Marketplace vous pousse du contenu de nouveaux artistes, les nouveautés, et différents tops.
Le catalogue est bien fourni, mais bien évidement on trouve peu de contenus de la chanson française du fait de la commercialisation exclusivement américaine. C’est d’ailleurs sur ce point que travaille Microsoft avec les différentes majors et également la commission européenne pour lancer son Zune en Europe. Le système de recherche est très efficace et rapide. Dans la zone texte vous tapez le nom de l’artiste, titre, album et en une fraction de seconde, vous obtenez le résultat, rien à dire.
Lorsque l’on se trouve sur une page « artiste », il y a des onglets « album », « songs » et « appears on » qui permettent de découvrir l’exhaustivité du contenu de l’artiste, vraiment très efficace pour faire du cross-selling. Par exemple, en effectuant une recherche avec Madonna, on obtient différentes oeuvres mais aussi les titres où elle est en featuring comme « Me against the music » avec Britney Spears. Hop, si vous êtes fan de l’artiste, vous pouvez acheter l’ensemble des titres pour avoir la totale !
Les achats sur le Zune Marketplace se font à l’aide de Microsoft Points, système déja en place sur le Xbox Live. D’ailleurs, il y a une synergie entre le Zune et la Xbox 360 car les MS Points de votre compte sont utilisables sur les deux Marketplace. Bien vu !
Il y a plusieurs niveaux de rechargement :

  • 400 MS = 5$
  • 1200 MS = 15$
  • 2000 MS = 25$
  • 4000 MS = 50$

Dans la boite, il y a un pass pour un accès gratuit et illimité pendant 14 jours à l’ensemble du Zune Marketplace. Après cette période de découverte, il faudra souscrire à un abonnement mensuel pour continuer à écouter les titres téléchargés. Dès la fin d’un achat d’un morceau, la synchronisation s’effectue toute seule (si votre Zune est connecté!) et prend quelques secondes. L’offre Marketplace de Microsoft est satisfaisante et plaisante à l’utilisation. Maintenant on attend qu’elle s’enrichisse et que du contenu vidéo soit proposé.

En conclusion

Les plus :

  • un design sobre ;
  • un écran magnifique (taille, couleurs, lumière) ;
  • une ergonomie sympa ;
  • le concept d’échange de fichiers entre Zunes.

Les moins :

  • sans les astuces, les fonctions du terminal sont trop bridées ;
  • pas de synchro PC – Zune possible en Wifi alors que le terminal est compatible ;
  • les fichiers téléchargés pendant la période d’essai de Market Place (14 jours) ne sont plus écoutables ensuite ;
  • pas d’égaliseur.

Hack et bidouilles

Installer Zune Software sur un Windows XP français
1. Télécharger le Zune Software en cliquant ici
2. Noter votre nom d’utilisateur Windows (panneau de configuration -> système)
3. Faites démarrer -> éxécuter -> CMD et valider en appuyant sur entrée
4. Dans la fenêtre DOS, taper les commandes suivantes :
net localgroup USERS /add (appuyer sur entrée)
net localgroup INTERACTIVE /add (appuyer sur entrée)
5. Maintenant ajouter votre nom d’utilisateur en remplaçcant « username » par votre pseudo
net localgroup USERS « username » /add (appuyer sur entrée)
net localgroup INTERACTIVE « username » /add (appuyer sur entrée)
6. Fermer la fenêtre avec la commande EXIT et installer le Zune Software

Reconnaissance du Zune comme disque dur externe usb et transfert de fichiers sans DRM
Voici une bidouille pour faire reconnaître le Zune comme un disque dur externe usb et permettant de transfèrer des fichiers audio sans DRM (3 écoutes en 3 jours)

Disque dur externe
1. Assurez-vous que votre Zune n’est pas connecté et que le Zune Software n’est pas lancé
2. Faites démarrer -> éxécuter -> taper la commande REGEDIT
3. Explorer HKEY_LOCAL_MACHINE\System\ControlSet001\Enum\USB\
4. Faites une recherche en tapant PortableDeviceNameSpace
5. Vous obtenez une ligne comme celle-ci Vid_####&Pid_####\########_-_########_-_########_-_######## (les # sont des lettres et des chiffres spécifiques à votre Zune)
6. Changer les valeurs suivantes
* EnableLegacySupport to 1
* PortableDeviceNameSpaceExcludeFromShell to 0
* ShowInShell to 1
7. Connecter votre Zune
8. Dans l’explorateur Windows (poste de travail), votre Zune apparait comme un disque externe usb

Transfert sans DRM
Il s’agit d’une méthode extrément simple, puisqu’il suffit de renommer le fichier en jpg => Titre-numero-1.wma devient Titre-numero-1.jpg
Rendez-vous dans la rubrique PICTURES et sélectionnez l’image à envoyer à un autre Zune. Une fois transférer, renommer le fichier en .wma et le tour est joué !


Merci@Franck pour son aide sur ce test