Test Netatmo, la station météo connectée

Test Netatmo, la station météo connectée

Attention, coup d’cœur ! Balances, bracelets, lunettes ; la grande tendance est aux objets connectés et ça ne fait que commencer ! Nous avons testé Netatmo, la station météo qui mesure la qualité de l’air. Et le moindre qu’on puisse dire, c’est que l’objet ne manque pas d’atouts ☺

Dès la sortie de boite, Netatmo dégage une impression de qualité et on se dit que cette station météo est peut-être plus qu’un simple gadget. Sa conception en aluminium n’est pas sans rappeler celle des MacBook et s’intègre avec élégance dans n’importe quel intérieur.

Netatmo se compose de deux cylindres métalliques. Le premier, branché sur secteur, prend place à l’intérieur d’une pièce. Le second, alimenté par quatre piles, reste à l’extérieur (sur un balcon ou un bord de fenêtre) mais à l’abri du soleil et de la pluie.

Le paramétrage est simplifié par un logiciel (compatible PC et Mac) qui accompagne l’utilisateur dans la création de son compte, la configuration de l’appareil et le jumelage de la station avec un routeur wifi.

La création du compte est une étape obligatoire puisque toutes les données enregistrées par les capteurs sont transmises et stockées en temps réel sur un serveur. Cela permet d’y accéder depuis plusieurs écrans (ordinateur, smartphone, tablette) mais également de les partager avec ses proches sur les réseaux sociaux.

La station monitore votre environnement et vous permet d’adapter vos activités en fonction des résultats. Elle ne se contente pas de mesurer la température mais également l’humidité à l’intérieur comme à l’extérieur, la pression atmosphérique, la concentration en C02 et même le niveau acoustique ! Les résultats sont affichés en temps réel dans une interface particulièrement soignée (accessible sur Android, iOS mais aussi sur le web).

Passons rapidement sur les prévisions météorologiques car tout le monde connait et la plus basique des applications de météo fournit déjà les mêmes informations. Netatmo apporte de la visibilité à 7 jours à l’endroit où sont déclarés les capteurs. Tout y est : temps estimé, températures, vitesse du vent, pluviométrie (en mm), indice UV… A noter que ces prévisions ne sont pas calculées par la station météo elle-même mais fournies par les serveurs de Netatmo. Jusque là, rien d’exceptionnel donc 😉

Zoom donc sur les capteurs intégrés à la Netatmo :

– La température extérieure et intérieure est fournie en temps réel et transforme votre mobile en thermomètre. Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez, vous pouvez connaître la température à l’intérieur et à l’extérieur de votre domicile, de votre bureau, de l’enclos du chien… Et si les géraniums qui ornent magnifiquement votre balcon craignent le gel, il vous suffit de paramétrer Netatmo pour recevoir une alerte sur votre smartphone dès que les températures deviennent négatives. De la même manière, à l’approche de l’été, votre téléphone vous prévient dès que la température devient trop élevée dans la chambre de bébé ☺

– Le dioxyde de carbone (formule = CO2) également appelé gaz carbonique est naturellement présent dans l’air. On en parle beaucoup dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique mais ce gaz est tellement incolore et inodore que je ne m’étais jamais vraiment posé la question de sa concentration dans mon appartement.

Quelques recherches sur Internet pour comprendre que le CO2 se mesure en ppm (parties par millions). Récemment, les scientifiques ont tiré le signal d’alarme lorsque le taux de CO2 dans l’atmosphère a franchi le seuil symbolique des 400 ppm. Cela signifie que le dioxyde de carbone compose 0,04% de notre atmosphère. Ce taux peut bien entendu grimper en flèche dans un environnement confiné. A forte concentration, le CO2 aurait même une saveur légèrement piquante. A très forte concentration, l’intoxication menace…

Mais pas d’panique ! Netatmo veille et déclenchera une alerte sur votre smartphone dès que la concentration en CO2 dans votre salon atteindra un seuil prédéfini. Si vous n’êtes pas convaincu, soufflez sur le capteur et vous recevrez immédiatement une alarme. Amusez-vous à placer la sonde dans votre chambre avant de vous coucher et vous vous rendrez compte le lendemain matin que votre respiration durant la nuit a fait grimper ce taux en flèche ! Ouvrez la fenêtre et aérez la pièce pendant deux ou trois minutes, il revient au même niveau de ppm qu’à l’extérieur.

Plus incroyable, Netatmo est capable d’analyser les principaux polluants à l’intérieur d’un bâtiment. Même si je ne sais pas trop quoi faire de ces informations, je sais maintenant que je respire quotidiennement du pm10 (particules fines) et du no2 (dioxyde d’azote).

– Le décibel (symbole = dB) est une unité de grandeur qui mesure le volume sonore. Là encore, je ne m’étais jamais vraiment posé la question de connaître le niveau de bruit à mon domicile puisque je ne vis pas au dessus d’une discothèque ou à proximité d’un aéroport. Le bruit est source de stress et d’irritabilité pour bon nombre d’entre nous. J’ai donc cherché le seuil idéal en décibels à ne pas dépasser pour garantir à chacun un confort acoustique mais sans succès puisque la sensibilité au bruit est variable selon les individus. Curieusement, Netatmo mesure 38 décibels dans mon appartement en pleine nuit lorsque tous les appareils électriques sont à l’arrêt et que je perçois un silence total. Ce taux passe à 52 dB lorsque la TV est allumée et même 74 dB lorsque l’aspirateur est en marche ☺

Toutes les données monitorées sont stockées gratuitement et sans limite de temps sur les serveurs de Netatmo. Vous pourrez donc comparer le temps qu’il faisait à la même date (et pourquoi pas à la même heure) un an auparavant et comparer avec la date du jour. Et si vous êtes fan de courbes et autres graphs, vous pourrez surveiller l’évolution des différents indicateurs (températures, pluviométrie, CO2) sur une période donnée (jour, semaine, mois, année).

Mon avis après une semaine de tests : un objet très efficace qui transforme vos smartphones et tablettes en véritables stations météo. Netatmo ne se contente pas de prédire la pluie et le beau temps mais mesure la qualité de l’air que vous respirez pour vous aider à améliorer votre bien-être.

La station météo Netatmo est commercialisée 169 euros avec un module intérieur + un module extérieur. Cela représente un coût à l’achat qu’il faut relativiser puisque c’est du « tout compris » et qu’aucun abonnement supplémentaire n’est nécessaire.  Selon moi, cette station est un « must have » !  Si vous craquez, n’hésitez pas à venir partager vos observations et vos interrogations dans les commentaires 🙂