[Test] Microsoft LifeCam NX-6000

[Test] Microsoft LifeCam NX-6000

Le secteur des webcams est très vaste et propose une ribambelle de modèles pour tous les types d’usage. Microsoft Hardware commercialise une webcam « haute définition » essentiellement destinée aux utilisateurs d’ordinateur portable, la LifeCam NX-6000. Tour d’horizon d’un petit bijou.



La première chose qui marque est la petite taille de la LifeCam; vendue dans un emballage classique il s’avère finalement superfiiel. En effet, la webcam a les dimensions d’un tube de rouge à lèvres et se range dans une housse de transport très qualitative à la limite de l’écrin pour un bijou précieux. Une fois rangée, la LifeCam tient son souci dans une poche de manteau, valise de transport pour ordinateur portable ou encore un sac à main de femmes. Microsoft n’a pas exclu la gente féminine bien au contraire, elle la séduit avec un design très tendance et un encombrement minimaliste.
Une fois déballée, il faut installer le matériel avec comme première étape, l’installation du logiciel. Il faudra attendre les instructions à l’écran pour brancher la LifeCam sur le port usb. Il faut compter environ 3-4 minutes pour cette opération. Mais attention, ne comptez pas afficher votre joli minoi car une mise à jour est à télécharger et il vaut mieux avoir une bonne connexion Internet puisqu’il faut télécharger près 56Mo !

Le Logiciel fourni avec la webcam est très intuitif et permet donc une utilisation immédiate aussi bien pour un geek que pour un enfant moins averti. On retrouve trois gros boutons qui permettent de prendre des photos, de capturer du son et une vidéo. Sur la gauche de l’interface, il y a des petites étoiles (ça me rappelle le logo de la Champions League) qui donne accès au tableau de bord de LifeCam. Là, on retrouve plein de petits effets très sympa comme de la neige, une abeille qui traverse l’écran ou encore une magnifique glace deux boules. Pas utile en soit, mais vous épaterez vos amis avec des « wow, c’est sympa, comment tu fais ça ? ».
Sur la droite, le menu qui permet de changer la résolution. On peut aller de 160×120 pixels à 2Mo de pixels aussi bien pour la vidéo et la photo. Une option permet d’interpoler et de grimper à 7,6Mo de pixels. Cette « haute résolution » ne permet pas hélas d’obtenir une qualité digne de ce nom. Dans nos différentes prises de vues, nous n’avons pas réussi à immortaliser une image nette, il y a toujours un petit flou. Dommage ! En revanche, lors d’une conversation vidéo sur Windows Live Messenger, les différents tests réalisés sont positifs car chaque interlocuteur à apprécier la qualité et la fluidité.
En bas à droite, trois petits boutons permettant d’envoyer le contenu par email, sur son blog Windows Live Spaces et enfin d’ouvrir les différents fichiers contenus dans le répertoire LifeCam (Mes documents > Fichiers LifeCam).
Globalement, le résultat de l’utilisation du logiciel est positif et très intuitif. Petit bémol mais c’est le côté geek qui ressort, l’utilisation du processeur monte vite. Le test a été réalisé avec un Intel Core 2 Duo T5600 à 1,83Ghz et 2Go de RAM. La charge est de 30-40% en utilisation standard et de 80-90% lors de la capture vidéo. Sur la boîte, Microsoft recommande un Pentium III avec 256Mo en configuration minimale, j’ai un doute quant aux performances.

Concernant le produit en lui-même, rien à dire… si, c’est très bon. La petite taille de la LifeCam est très appréciable tout comme le support qui s’adapte à la plupart des laptops. Le câble usb reliant la webcam à l’ordinateur est court (environ 50cm) c’est peu mais cela suffit pour une utilisation nomade. En revanche, il ne faut pas compter l’utiliser sur un ordinateur de bureau, à moins d’avoir votre unité centrale collée à l’écran.
L’objectif de la webcam est rétractable afin de le protéger. Il suffit d’appuyer dessus pour le faire sortir. Une fois posée sur l’écran de l’ordinateur, on peut faire pivoter l’objectif selon l’inclinaison de l’écran et de ses envies. Un point très positif de la LifeCam est l’ajustement automatique de la qualité selon la luminosité. En cas d’utilisation dans un endroit sombre, la LifeCam va augmenter la luminosité pour avoir une image toujours claire mais au détriment de la fluidité ; qui dit pose longue, dit forcément du « flou de bougé ».
On aurait apprécié une bague de mise au point manuelle, mais hélas, il n’y en a pas. Sur le haut, on trouve un bouton baptisé « Windows Live Call » qui permet de sélectionner dans sa liste de contact la personne avec qui on souhaite converser. Sympa mais pas réellement indispensable.
Pour finir le micro est intégré et dispose d’un réducteur acoustique du bruit environnant.

Si vous cherchez une webcam performante et nomade, la LifeCam NX-6000 est un choix sur. Vendue aux alentours de 80€, elle vous apportera tout ce dont vous avez besoin au niveau de visioconférence. Et si vous allez vous convertir à Vista, elle est compatible, donc ne vous en privez pas !

Pour découvrir la LifeCam d’une autre façon, rendez-vous sur le site animé par Zazon.

Voir toutes les photos de la LifeCam NX-6000

Découvrez les photos prises avec la LifeCam NX-6000