Stop aux arnaques / Déclarez le spam par SMS au 33 700

Stop aux arnaques / Déclarez le spam par SMS au 33 700

Ce matin, lors d’une conférence de presse à Bercy, Luc Chatel, secrétaire d’état chargé de l’Industrie et de la Consommation, accompagné de Frank Esser, président de la Fédération française des télécoms, ont présenté une mesure destinée à mettre un terme aux SMS non sollicités par les clients de la téléphonie mobile.


En général, ces spams par SMS prennent la forme d’un message du style « Hello ! C’est Géraldine ! J’attends ton appel au 089X… » ou « Bravo ! Vous avez gagné un cadeau formidable ! Appelez le 089X… » et dont l’expéditeur est un numéro à cinq chiffres, ou un 089X. Le destinataire mal informé rappelle le numéro et peut alors être facturé jusqu’à 1,35€ pour la connexion et 0,34€/min pour… rien. En fait, une partie de l’appel facturé est reversée à l’éditeur du service. Une arnaque juteuse au détriment du client.

Pour essayer de freiner ces pratiques, un nouveau dispositif d’alerte citoyen a été mis en place. Il sera activé dès le 15 novembre. Lors de la réception d’un tel spam par SMS, le destinataire peut le transférer au 33 700 (prix d’un SMS ou déduit du forfait SMS ou inclus dans un forfait SMS illimité selon l’offre du client). Il reçoit alors un SMS accusant réception de son alerte.

L’envoi d’un second SMS est facultatif (mais vivement conseillé) : celui du numéro ayant envoyé le spam.

Le message est alors stocké sur une plate-forme multi-opérateurs. Une fois l’arnaque avérée, les opérateurs sont prévenus et doivent prendre contact avec l’éditeur-arnaqueur du service. Au mieux, l’éditeur cesse ses pratiques déloyales, au pire, les opérateurs décident de fermer le numéro incriminé (au risque que l’éditeur en ouvre un nouveau). En dernier recours, le dossier peut être transmis aux services de police compétents.

Ce dispositif complète celui déjà en place mais méconnu : en cas de réception d’un SMS publicitaire provenant d’un numéro à cinq chiffres, commencez d’abord par répondre STOP (prix d’un SMS ou déduit du forfait SMS ou inclus dans un forfait SMS illimité selon l’offre du client). Quelques secondes plus tard, vous devriez reçevoir un nouveau message vous confirmant que votre numéro de mobile a été retiré de la liste de diffusion de l’éditeur.