Sidaction, ensemble contre le sida

Sidaction, ensemble contre le sida

Le Sidaction 2010 débute demain et jusqu’au 11 avril. Pendant trois jours, onze chaînes de télévision et cinq radios se mobilisent pour le Sidaction et proposent des programmes de divertissement et d’informations pour sensibiliser les gens à faire un don.

Donnez ! Quand vous faites un don, il y a un avantage fiscal, alors ne jouez pas les radins 😉 66 % du montant du don versé en 2010 est déductible des impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Par exemple, pour un don de 30€, la déduction fiscale est de 19,8€… votre don est donc de 10,20€ !

Il y a cinq moyens de faire un don :

L’ensemble des fonds nets collectés lors du Sidaction 2010 permettra à l’association de poursuivre ses engagements en redistribuant les fonds de manière égale : 50 % pour la recherche et 50 % pour des programmes de prévention et d’aide aux malades en France, et dans 33 pays en développement.

Les dons permettent d’accomplir plein de choses, par exemple :

  • 15 € permettent d’accompagner un adolescent séropositif dans la prise de ses traitements et de le soutenir dans l’élaboration de son projet de vie.
  • 20 € permettent de fournir à une maman séropositive du lait maternisé pour son bébé pendant un mois. Ainsi la maman n’allaitera pas son enfant et ne prendra pas le risque de le contaminer.
  • 30 € permettent à un malade de bénéficier de la visite à domicile d’une infirmière 1 fois par semaine, pendant un mois (Coût d’une visite = 7,50 €).
  • 40 € permettent de fournir des colis alimentaires pendant un mois à une personne séropositive en situation de précarité.
  • 50 € permettent d’accueillir en halte-garderie un enfant séropositif ou ayant des parents séropositifs pendant un mois.
  • 60 € permettent à un malade africain de bénéficier d’une trithérapie pendant un mois.
  • 70 € permettent de mener une action de prévention dans une classe de trente élèves.
  • 100 € c’est le coût d’un atelier d’éducation nutritionnel pour 50 femmes séropositives en Afrique subsaharienne.

Nous sommes en 2010, et le sida est toujours là, ce n’est hélas pas fini malgré de superbes avancées au niveau de la recherche. Chaque jour de nombreuses personnes sont contaminées et d’autres meurent sans épargner qui que ce soit. Donc il faut se mobiliser, se protéger et donner. Allez les Giiks 🙂