Samsung Galaxy Tab, la tablette Android du bout des doigts

Samsung Galaxy Tab, la tablette Android du bout des doigts

Après plusieurs jours de buzz sur internet, Samsung a officialisé sa tablette tactile sous Android baptisée Samsung Galaxy Tab. Surf sur internet, email, photos, vidéos, GPS, musique, visio, ebooks jeux, applications, … avec ce couteau suisse multimédia on peut (quasiment) tout faire. Le géant coréen ne veut pas laisser le monopole du marché à Apple avec son iPad et propose donc un produit plus complet aux niveaux des spécifications et avec un système d’exploitation (Android) en plein essor.

Avec la Samsung Galaxy Tab, on peut téléphoner soit avec le kit filaire soit avec un kit Bluetooth et passer des appels en visio grâce à la caméra intégrée. Apple a choisi de développer son service, Facetime, alors que Samsung s’appuie sur une technologie plus démocratisée et universelle. La visio n’a jamais pris auprès des consommateurs, avec un produit différent et une évolution des usages, sera t-il le cas ? L’avenir nous le dira.

Le navigateur internet est basé sur Chrome et intègre le lecteur Adobe Flash 10. Encore un point de différenciation avec l’iPad qui ne propose pas cette technologie, pourtant ultra répandue.

Le format du produit fait qu’il s’agit d’un bon lecteur de livres numériques et Samsung proposera un service qui s’appelle Readers Hub. On pourra ainsi retrouver des magazines, des livres ou encore des quotidiens avec différents partenaires. Pour la France, nous aurons toutes les informations le 9 septembre.

La Samsung Galaxy Tab fait également office de lecteur vidéo en HD supportant différents formats (DivX, XviD, MPEG4, H.263, H.264). A noter qu’il s’agit de la première tablette certifiée DivX HD au monde; il sera donc possible de regarder des vidéos allant jusqu’à 1080p de résolution.

Les caractéristiques de la Samsung Galaxy Tab :

  • 3G+ (HSUPA 5,76 Mbits)
  • Android 2.2 Froyo
  • écran 7 pouces LCD TFT, WSVGA (1024 x 600 pixels)
  • processeur Cortex A8 1.0 GHz + PowerVR SGX540
  • mémoire NAND de 512 Mo pour applications externes + SDRAM 512 Mo pour le processeur d’application + SDRAM d’1 Go pour puce modem
  • caméra 3 Mpx + caméra frontale 1,3 Mpx our la visio
  • Readers Hub
  • Media Hub
  • Music Hub
  • Social Hub
  • lecteur Adobe Flash 10.1
  • lecteur full HD
  • Thinkfree Office
  • Swype
  • widget hybride
  • connecteur 30 broches
  • slot carte microSD
  • Wi-Fi 802.11n
  • Bluetooth 3.0
  • mémoire interne 16 Go / 32Go, mémoire externe jusqu’à 32 Go
  • dimensions : 190,09 x 120,45 x 11,98 mm
  • poids : 380 g
  • batterie : 4 000 mAh (7h d’autonomie pour le visionnage de films)

La Samsung Galaxy Tab sera commercialisée fin octobre au prix de 699€ hors subvention opérateur. Samsung mise sur des partenariats avec les opérateurs pour rendre sa tablette plus attractive. Pour cela, il faudra souscrire à un abonnement « data » pour profiter d’une remise conséquente.

A l’IFA, j’ai pu essayer pendant quelques minutes le produit. Le design est réussi mais je trouve la finition arrière un peu « trop plastique ». L’écran tactile capacitif répond bien et est de bonne qualité. J’aurai bien vu un écran Super AMOLED ou au moins AMOLED au lieu d’un écran TFT ! Samsung parle de coûts mais un produit à ce prix doit offrir des matériaux haut de gamme. J’ai bien aimé la présentation des contacts qui regroupe un maximum d’informations (email, téléphone, date de naissance, Facebook, myspace, …) et le journal des appels.
Le service Readers Hub est sympa et offre un bon confort de lecture. Petit souci d’ergonomie pour se rendre à une page précise; il faut afficher l’ensemble des pages puis sélectionner celle qui nous intéresse. Une barre de défilement où on glisse le doigt aurait préférable. L’option existe peut-être mais je ne l’ai pas vu. C’est la première fois que je prends des photos avec un écran aussi grand, ça fait bizarre ! J’ai manqué de temps pour m’envoyer une photo par email afin de voir le rendu sur un ordinateur, on verra cela au moment du test.
Le choix de faire une tablette 7 pouces a pour but de rendre la tablette nomade contrairement à l’iPad qui semble être plus utilisé à la maison qu’en mobilité. La Galaxy Tab peut se glisser dans un sac à main ou dans la poche d’une veste de costume. C’est un peu gros mais ça passe.
Le premier sentiment est positif et on commence à voir que Samsung maîtrise de plus en plus Android et propose une belle expérience utilisateur. Pour le moment, le gros point négatif est le prix et j’avoue que je ne comprends pas trop le positionnement de Samsung. Apple a pris une avance non négligeable et a une espèce d’aura qui aide à vendre. Pour casser cela, il faut proposer un produit alternatif comme la Galaxy Tab mais à un prix bien plus attractif. La démocratisation du « smartpad » est en jeu 🙂

Voici plusieurs photos de la Samsung Galaxy Tab et une vidéo de prise en main.