PES 2008 investit la Games Convention

PES 2008 investit la Games Convention

Largement représenté sur le stand de Konami, mais également sur ceux de Sony et de Microsoft qui ont bien compris l’impact marketing du produit, Pro Evolution Soccer 2008 est sans doute L’incontournable de cette Games Convention. Forcément, un tel jeu ne pouvait pas passer autrement qu’entre nos doigts experts (enfin surtout les miens…). Plutôt critique par le passé vis-à-vis de cette sacro-sainte série aux défauts presque aussi nombreux que ses qualités, c’est avec beaucoup d’appréhension que je me vautrais (littéralement) dans les fatboys destinés aux joueurs.

Première constatation, si on pouvait s’attendre à l’habituel carnage graphique de la série aux vues des screenshots qui furent diffusés, il faut bien reconnaître qu’en réalité, ce PES 2008 n’est pas si laid finalement. Les menus sont enfin agréables et modernes, la modélisation des visages particulièrement soignée et l’ensemble plutôt correct.

Bien entendu, le principal atout de ce titre réside bien d’avantage dans sa maniabilité et de ce coté là, le résultat est plutôt encourageant. Du peu que nous avons pu essayer, il semble que ce nouveau millésime face plus office d’évolution que de véritable révolution. Les habitués ne seront pas dépaysés puisque outre quelques défauts corrigés (imprécision des centres, frappes qui s’envolent…) et une fluidité accrue grâce à de nouvelles animations toujours plus bluffantes, l’ensemble reste tout de même très proche de son prédécesseur.

Bref, si nous sommes unanimement conquis par ce premier contact, et impatient d’approfondir le sujet, quelques déceptions viennent quelque peu ternir le tableau. L’I.A. tant mise en avant dans la communication de Konami n’a, semble-t-il, rien de bien extraordinaire et les fondamentaux n’ont pas l’air non plus d’avoir été remis en question… pas plus que cette ligue des masters qui commence à sentir le renfermé…

Alors s’il ne fait aucun doute que PES devrait garder la pole cette année encore, Konami risque fort de se retrouver confronté à un renversement des rôles s’ils s’obstinent à se reposer sur leurs lauriers. D’autant plus que de leur coté, Electronic Arts redouble d’ingéniosité pour trouver la formule magique qui les propulsera sur la plus haute marche du podium. Forcément, un jour, ils la trouveront…