Parrot présente MiniDrone et Jumping Sumo

Parrot présente MiniDrone et Jumping Sumo

Cela fait plusieurs années que l’on nous promet une explosion des objets connectés mais cette fois, les analystes sont unanimes : 2014 va inonder notre quotidien de toutes sortes de produits connectés . Et quelques heures seulement après le début du CES qui se tient cette semaine à Las Vegas, les premières annonces semblent leur donner raison.

Parrot a été l’une des premières marques à dévoiler ses nouveautés 2014. Le constructeur français à l’origine de l’AR Drone et du Flower Power a présenté deux jouets pilotés depuis un Smartphone ou une tablette sous environnement iOS ou Android.

MiniDrone est une version revisitée de l’AR Drone. Plus petit et plus léger (70 grammes), ce quadricoptère est réservé à un usage à l’intérieur des bâtiments et s’adresse à une cible plus jeune et moins « experte » dans le pilotage de ce type d’objet. Il bénéficie de toutes les innovations qui ont fait le succès de l’AR Drone : quatre hélices, un accéléromètre pour détecter l’inclinaison, un gyroscope 3 axes qui gère les rotations et un capteur photo placé sous l’appareil afin de mesurer l’altitude et d’ajuster la position de vol.

MiniDrone est entouré par deux roues en caoutchouc qui, en plus de protéger les hélices des obstacles, permettent à l’appareil de rouler au plafond ou sur les murs ☺

Par contre, Parrot a fait le parti-pris de ne pas intégrer de caméra frontale. De fait, il n’est pas possible d’avoir un retour vidéo sur l’écran du smartphone de ce que « voit » le MiniDrone et son poids plume interdit d’y ajouter une caméra supplémentaire. Autre différence avec son grand frère, la connexion entre le smartphone et le drone ne s’effectue pas en WiFi mais via une liaison Bluetooth 4.0 basse consommation qui assure au drone une portée de 21 mètres et une autonomie de six à huit minutes. Sa batterie LiPo se recharge à l’aide d’un câble micro USB.

Difficile d’avoir plus d’informations sur les spécifications du produit qui n’en est pour le moment qu’à l’état de prototype. A date, aucun tarif n’est annoncé. La commercialisation du MiniDrone est attendue dans le courant de l’année 2014.

Retour sur Terre avec un second produit inspiré d’un buggy radiocommandé. Jumping Sumo se pilote lui aussi à l’aide d’une application iOS ou Android mais se connecte au smartphone via une liaison WiFi. Deux grandes roues en caoutchouc lui confèrent un look « tout terrain » et lui permettent d’effectuer des virages à angle droit et de tourner sur lui-même comme une toupie.

Plus surprenant, l’engin est capable d’effectuer des sauts jusqu’à une hauteur de 80 centimètres (je vous laisse regarder la vidéo). Jumping Sumo est équipé d’une caméra frontale QVGA capable de diffuser en live les déplacements de l’appareil sur l’écran du smartphone ou de la tablette. Autonomie attendue de vingt minutes environ.

Parrot n’a pas annoncé de tarif pour son Jumping Sumo. La sortie est attendue courant 2014.