Musique illimitée dîtes vous…

Musique illimitée dîtes vous…

On voit fleurir ces temps derniers plusieurs annonces issues du monde de l’industrie musicale. Telle maison de disque supprime les DRM, telle autre « major » propose une offre d’accès illimité à son catalogue. C’est plutôt sympa pour les possesseurs d’iPods, de lecteurs MP3, ou encore de musicphones.

Plutôt cool… ou pas ? A lire les commentaires publiés à la suite de différents articles, j’ai l’impression que ces mesures ne satisfont guère la majorité des internautes. Je lis ici et là des propos du type : « bouh, les DRM çay le mal », « tant qu’il y aura des protections, ce sera sans moi », « pourquoi pas une offre gratuite », ou encore (et surtout) « moi, si je peux pas télécharger, j’en veux pas ».

Et, à dire vrai, je ne comprends que partiellement ces avis. Je ne vais pas développer un propos sur l’impact ou non du P2P sur l’industrie musicale, ou encore sur la qualité actuelle de la production (plusieurs blogs et forums sont remplis de conversations à ce sujet). Non, là je m’interroge simplement sur l’importance ou non d’être propriétaire de sa musique.

Personnellement, la situation de « locataire » ne me dérange pas. J’utilise Free Home Vidéo par exemple. Ce service me coûte environ 10 euros par mois, et fonctionne à la manière d’un vidéo club. J’écoute de plus en plus de musique, et je me demande si je ne vais pas m’offrir un abonnement à un des services de musique illimitée. A vrai dire, peu m’importe de posséder les morceaux, du moment que pendant la durée de mon abonnement, je puis en disposer (plus ou moins) à ma guise : écoute sur un ou plusieurs ordis, sur un ou plusieurs lecteurs MP3.

C’était la petite réflexion du week-end (peut-être pas très clair…). Et vous, vous en pensez quoi ? Plutôt disposés à être « locataires » ? Ou vous préférez être « propriétaires » de la musique que vous écoutez ?