La "vraie" data mobile illimitée arrive en France

La "vraie" data mobile illimitée arrive en France

Après les tentative de Ten (obligation de surfer avec un Opéra mini spécifique) et d’Orange (on-portal illimité mais off-portal limité à 50 Mo par mois) et deux semaines avant le lancement de l’iPhone (avec des forfaits non encore connus), c’est SFR qui se lance la première dans la « vraie » data illimitée avec sa gamme Illimythics qui sera commercialisée dès le 14 novembre.

Pour faire court (source Maubinaute) :
Surf sur et hors portail opérateur illimité depuis son mobile (connexion en mode modem non autorisée)
Mail via un webmail illimité
SMS illimités vers tous les opérateurs 24h / 24
MMS illimités vers tous les opérateurs 24h / 24
Messenger propriétaire illimité 24h / 24
TV live illimitée sauf avec forfait 2 + 2 (jusqu’à 80 chaines + les 50 de Canalsat Mobile si souscription)
– Téléchargement illimité de musique (catalogue Universal Music, avec DRM, possibilité de synchro sur PC), sauf avec forfait 2 + 2 (5 titres par mois seulement)

A noter que, selon l’opérateur, les appels en VoIP ne seront pas permis. En outre, ces offres data sont valables quel que soit le réseau utilisé : GPRS, 3G ou 3G+, selon la couverture et le terminal utilisé.

Les Illimythics sont accessibles avec des forfaits voix :
2h + 2h (vers tous les opérateurs dès 18h en semaine et tout le weekend) + 5 téléchargements de musique par mois ==> 39 euros pendant 24 mois puis 49 euros par mois
3h + 3h (vers tous les opérateurs dès 18h en semaine et tout le weekend) + musique illimitée + 20 chaines de TV ==> 49 euros pendant 24 mois puis 59 euros par mois
5h + 5h (vers tous les opérateurs dès 18h en semaine et tout le weekend) + musique illimitée + 50 chaines de TV ==> 69 euros pendant 24 mois puis 79 euros par mois

Avec 12 mois d’engagement, ajoutez 10 euros par mois à ces tarifs.

Avec ces forfaits, il est possible, pour 15 euros de plus chaque mois, d’appeler en illimité de 20h à minuit vers tous les opérateurs.

Alors, selon vous, cette offre répond-elle à vos attentes en termes d’Internet mobile ?