Imagine Cup : en route pour Sydney

Imagine Cup : en route pour Sydney

Pour la dixième édition de l’Imagine Cup, Microsoft organise la finale mondiale à Sydney. Près de quatre cent étudiants venus des quatre coins de la planète se réunissent pour présenter leur projet à un jury tout aussi éclectique. La France a quatre équipes en compétition.

CapStreet (SupInfo Toulouse + ISCOM Toulouse + IngéSup Toulouse) – Compétition Software Design
L’équipe CapStreet a créé un logiciel disponible sur PC et Windows Phone, qui permet aux personnes en situation de handicap moteur (plus de 100 millions de personnes dans le monde) de calculer l’itinéraire le plus adapté pour eux, de découvrir des lieux qui les intéressent sur OpenStreetMap et d’obtenir des informations sur leur accessibilité. CapStreet repose notamment sur des programmes Open data de grandes villes françaises. Il  permet de faire remonter ces informations aux collectivités afin qu’elles identifient les problèmes majeurs rencontrés et les priorités à définir.

Swifteam (IngéSup Toulouse) – Compétition Game Design Phone
Pour sensibiliser le public à la gestion et au recyclage des déchets, Swifteam a développé Swifty ball, un jeu sur smartphone dans lequel l’utilisateur est invité à créer une chaîne de gestion de déchets.

Ecosia (IngéSup Bordeaux) – Compétition Game Design Phone
Ecosia est un jeu de réflexion plateforme sur Windows Phone. Le jeu se déroule dans un futur lointain où l’humanité a pollué de nombreuses planètes. Elle décide donc d’envoyer Atmos, un petit robot en compagnie d’Ecosia, un générateur d’atmosphère. En l’activant, on peut réparer l’endroit où on est.

Nano (SupInfoGame Valenciennes) – Compétition Game Design Xbox/Windows
Le serious game que propose l’équipe Nano plonge son utilisateur au cœur du corps humain, dans la « peau » d’une nanomachine chargée d’éradiquer des maladies. Les germes pathogènes sont reconnaissables à leurs formes géométriques qu’il faut détruire pour vaincre l’infection.

Giiks est sur place pour suivre la compétition et vous faire découvrir les projets des participants. Soyons chauvins, « allez les Bleus » !