Giiks Yourself ! / Powerlink de MacAlly : l’USB-couteau suisse pour iPod / iPhone

Giiks Yourself ! / Powerlink de MacAlly : l’USB-couteau suisse pour iPod / iPhone

J’ai prêté la clé USB Powerlink de MacAlly pendant quelques jours à Nico, un collègue de bureau.

Retour d’expérience :-)

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Le Powerlink de MacAlly est un couteau-suisse pour le couple iPhone (iPod) / PC ou Mac.

L’objet est un 3 en 1 : batterie de secours pour iPhone, cable connexion usb pour iPhone et clé USB 2 Go.

Le Powerlink a une taille plutôt discrete, du gabarit d’une clé USB. Il est pourvu d’une prise USB mâle d’un côté, d’une prise dock iPhone : iPod de l’autre. Entre les deux se trouve la batterie de secours. De plus, des diodes indiquent la connexion au PC ainsi que l’état de  charge de la batterie interne.

Chacune des prises dispose d’un capuchon. On aurait peut être préféré des prises escamotables comme c’est de plus en plus le cas avec les clés USB récentes, afin de ne pas avoir des capuchons qui peuvent potentiellement s’égarer.

Détaillons chacune des fonctionnalités :

Batterie de secours
C’est bien la fonctionnalité numéro un que l’on attend de cet objet, tant l’autonomie globale de l’iPhone nous a tous déjà posé problème à un moment ou à un autre. Au niveau manipulation, il faut, outre la connexion de la clé à l’iphone, actionner l’interrupteur afin d’autoriser l’alimentation de l’iphone.

La première chose étonnante que l’on remarque est que l’icône de chargement qui se situe en haut à droite dans le bandeau supérieur de l’iphone prend la forme d’une prise electrique, typique d’un chargement qui vient de s’achever, alors que l’image centrale de l’iphone prend la forme de la grosse pile sur fond vert, indiquant bien, elle, qu’il y a chargement en cours.

Au vu de la taille et du poids de la clé, il ne faut pas s’attendre à recharger l’iPhone de manière significative. Au mieux on peut s’attendre à obtenir 15 % de batterie en plus si la batterie de l’iPhone était quasiment à plat, et pour un temps de chargement d’environ 45 minutes.

Le cas d’usage le plus évident, que votre serviteur a testé dans les conditions du direct, est de pouvoir passer un appel en situation de mobilité totale, alors que la batterie est quasiment vide. Cela donne une bouffée d’air supplémentaire afin de passer un coup de fil plus sereinement. On peut également imaginer recharger le téléphone pour lui donner juste quelques heures d’autonomie supplémentaire en attendant d’avoir la capacité de pouvoir le recharger réellement depuis un vrai chargeur. Car en effet, cette méthode ne pourra jamais remplacer un vrai chargeur.

Cable de connexion
Cette fonctionnalité n’a rien de sorcier et fonctionne correctement, sauf qu’elle pourra poser quelques problèmes selon la forme du l’ordinateur utilisé et de la localisation des prises USB sur celui-ci.

La clé étant rigide, si le téléphone n’est pas au même niveau que la prise USB, on ne peut pas connecter l’iPhone, la clé et le PC, au risque de tout casser. Par exemple, dans une tour ou à l’arriere d’un PC, les prises peuvent être trop hautes, et le poids de l’appareil ne permettra pas la connexion. Il faut donc des conditions particulieres (hub USB sur un bureau, laptop sans station d’accueil par exemple) pour bien utiliser cette fonctionnalité.

Clé USB
Rien à dire, il s’agit d’une clé USB classique de 2 Go. Elle se comporte comme n’importe quelle autre clé.

Conclusion
Le Powerlink de MacAlly est un outil qui s’avère pratique dans certaines circonstances. Une accroche  porte clé aurait pu parfaire la mobilité ultime de la clé, cela permettant de l’avoir sur soi en toutes circonstances. Pour les gros téléphoneurs souvent à l’exterieur, la clé est un outil extremement utile, qui permet de cumuler également l’usage d’une clé USB d’une capacité très correcte.

Le Powerlink de MacAlly est commercialisé pour moins de 50 euros.

[pictobrowser 69476095@N00 72157617342115960]