Ford Detroit : au coeur de l’automobile et de l’innovation

Ford Detroit : au coeur de l’automobile et de l’innovation

Implanté dans la périphérie de Détroit, le constructeur américain Ford a créé un véritable empire automobile, un peu comme l’a fait plus tard Microsoft à Redmond dans la banlieue de Seattle. On trouve de nombreux bâtiments aussi bien dédiés à l’ingénierie que la recherche et au développement mais aussi un circuit de test. A l’occasion du salon de l’auto NAIAS à Detroit, Ford m’a convié pour découvrir l’entreprise de l’intérieur et notamment la partie innovation. Deux jours au coeur de l’automobile et de l’innovation.

ford-detroit-city

Dearborn, la ville made in Ford
Après neuf heures de vol, me voici à Detroit, ville industrielle et berceau de l’automobile américain. Ford est plus précisément implanté à Dearborn, ville natale d’Henry Ford. Sur les grands axes routiers de cette ville, on a l’impression qu’il n’y a que Ford. De très nombreux bâtiments sont estampillés de la marque, les panneaux publicitaires mettent en avant le dernier pickup du constructeur et sur les routes, la plupart des véhicules sont de la marque locale. Bienvenu à Ford Land !

ford-land

Le premier soir, direction le Henry Ford Museum, énorme musée qui n’est pas consacré qu’à l’automobile, mais retrace l’histoire américaine et la révolution industrielle du pays à travers l’automobile, des moyens de transports et des bâtiments qui ont marqué l’histoire. A l’intérieur, il y a de véritables perles ! La limousine Lincoln de JFK, une énorme locomotive à vapeur, le bus de Rosa Parks qui a refusé de céder sa place à un blanc, la Ford EV1 première voiture électrique, la maison Dymaxion de l’architecte Buckminster Fuller ou encore le premier dragster.

ford-jfk-lincoln-continental-1961

ford-locomotive-vapeur-henry-ford-museum

ford-dragster-henry-ford-museum

Au cours de la soirée, nous avons assisté à un panel animé par Scott Monty autour du design et de la créativité avec des interventions de plusieurs représentants de l’agence Legs Media / Milk basé à New York et l’artiste français (cocorico) Cyril Duval. Une très bonne mise en bouche pour la suite !

ford-scott-monty-henry-ford-museum

En route pour le “smart driving”
Le lendemain matin, en route vers les locaux du centre de recherche et développement de Ford avec la visite du Virttex (Virtual Test Track Experiment). Ici, les équipes travaillent sur la sécurité routière. Dans cette énorme boule sur verins hydrauliques, un véhicule est bourré de capteur afin de reproduire les différentes distractions que peut vivre un automobiliste et de les étudier pour améliorer la sécurité. Jouer avec son smartphone, changer la station de radio, écrire un SMS,… Autant de dangers qui peuvent coûter une ou plusieurs vies. Les ingénieurs de Ford ont déjà apporté des solutions pour rendre la route plus sûre notamment avec le système Sync développé avec Microsoft depuis 2007. Sync permet au conducteur de passer des appels sur son smartphone en mode mains libres, de lire et répondre à des SMS en dictant le texte et de contrôler la musique.

ford-detroit-virttex-bulle

ford-detroit-virttex-ecran

ford-detroit-virttex-salle-controle

Le constructeur américain est en perpétuelle recherche pour apporter de nouvelles innovations. Nous en découvrons une au circuit de test, le Ford Test Track. Cet ancien aérodrome a été réaménagé pour offrir différents parcours et plusieurs revêtements pour essayer les véhicules. Dans le building d’accueil du circuit, des ingénieurs présentent un volant qui analyse le rythme cardiaque du conducteur et un tableau de bord qui surveille ses yeux. En cas d’endormissement, le pouls va baisser et les yeux vont commencer à cligner. A ce moment là, le système pourra agir afin d’alerter le conducteur et éviter un accident. Il s’agit d’un prototype, mais on a une idée vers quoi les ingénieurs de Ford veulent aller… et ça nous plaît !

ford-detroit-driver-wellness-capteur

ford-detroit-driver-wellness

La voiture connectée est une réalité
La voiture est l’objet de toutes les convoitises pour la connectivité. Très longtemps oubliée, elle fait partie aujourd’hui du monde de l’Internet des objets. Une carte Sim,une connexion mobile et le tour est joué ! Tous les constructeurs travaillent sur la “voiture connectée” avec différentes approches. Lors du CES à Las Vegas, Ford a annoncé le lancement de son programme développeurs pour Ford App Link et c’est le premier constructeur automobile à proposer aux développeurs un accès à son API pour créer des applications afin d’enrichir l’expérience de conduite. Bien sûr, pas d’app de vidéos, de lecture ni de jeux : la sécurité avant tout. Le Ford Developer Program est gratuit et l’intégralité des revenus va aux développeurs… L’objectif est clair : séduire un maximum de développeurs pour proposer un catalogue très riche, un peu à l’image d’Apple au lancement de l’App Store. Ford prend une longueur d’avance sur ses concurrents et a déjà de belles références : USA Today, Wall Street Journal, Amazon Cloud Player, Rhapsody, Glympse, BeCouply, Kaliki,… Pour le moment, le service Ford App Link est disponible aux Etats-Unis et devrait arriver en France plus tard dans l’année.

ford-developer-program

ford-sync-app-link

ford-sync-app-link-smartphone

La créativité au service de l’innovation
On continue notre périple avec la visite du TechShop. Il s’agit d’un atelier ouvert à tous pour démocratiser l’accès aux outils d’innovation, une sorte de petit paradis sur Terre pour les geeks. Le lieu est équipé de nombreuses machines, logiciels et outils de développement qui coûtent chers. L’idée est donc de proposer un lieu tout équipé et en libre accès pour laisser place à la créativité de chacun. Des masterclass y sont organisées pour enrichir son savoir et le partager avec d’autres fans. Au cours de la soirée, différents ateliers nous ont été proposés : création de badge avec des piles et des LED, découpage de planche de fer avec un jet d’eau sous très haute pression pour réaliser des formes complexes, gravure sur verre, initiation à l’électronique (le fil bleu sur le fil rouge…). L’objectif du TechShop est de stimuler l’imagination des gens et d’en tirer profit pour le développement de produits. J’aime beaucoup leur slogan “Build your dreams here” (construisez vos rêves ici).

ford-techshop-decoupe-fer

ford-techshop-electronic-kit

ford-techshop-tableau-noir

Show chaud !
Après deux journées très intenses, nous finissons par la conférence de presse au Joe Louis Arena, patinoire des Redwings de Detroit (équipe de hockey), où Ford nous fait un vrai show à l’américaine ! Pour l’annonce du nouveau Ford Atlas, le véhicule arrive du toit de l’immense salle avec musique jouée par un orchestre en live ! WoW…

ford-press-conference-joe-louis-arena

ford-press-conference-ford-atlas

Vidéo du « reveal » de la Ford Atlas.

Ford innove aussi bien sur le plan de la mécanique avec son moteur EcoBoost (élu moteur de l’année 2012) que sur le plan de la technologie. Voiture connectée, développement d’applications, sécurité routière (“smart driving”), le constructeur américain investit pour proposer des véhicules de plus en plus sûrs, de plus en plus écologiques et qui répondent aux besoins des nomades connectés que nous sommes. Avec son programme développeurs, Ford prend une longueur d’avance sur la concurrence, même sur les marques haut de gamme. Ford a le souhait de démocratiser la sécurité et l’innovation pour tous.