Coup de pompe pour les 118xxx

Coup de pompe pour les 118xxx

Six mois après la mort du 12, les différents services de renseignements téléphoniques, les 118xxx, connaissent une désillusion. Les demandes de renseignements ont chuté de 30 à 40% et les premières victimes, le chiffre d’affaires est en baisse et les premiers disparus sont là. On comptait 57 services de renseignements téléphoniques il y a un an et demi, on n’en dénombre plus qu’une quinzaine aujourd’hui.

Ces résultats décevants s’expliquent par un tarif élevé et mal compris du public, un (trop?) grand nombre d’acteurs mais surtout un changement d’usage. Fini le temps de décrocher son combiné et de demander le « 22 à Asnières » ! Les gens préférents utiliser Internet ou leur téléphone portable car le service est gratuit, comme les Pages Jaunes sur i-mode. Devant une augmentation incessante des dépenses, les usagers trouvent des solutions moins onéreuses.

Voici un classement officieux :

118 218 («toutouyoutou») = 40 à 45% du marché
118 000 (Telegate) = 15 à 20%
118 712 (France Télécom) = 15 à 20%
118 008 (Pages Jaunes) = 10%