Bouygues Telecom et SFR concluent un accord de mutualisation de leurs réseaux mobiles

Bouygues Telecom et SFR concluent un accord de mutualisation de leurs réseaux mobiles

Bouygues Telecom et SFR annoncent la signature d’un un accord de mutualisation d’une partie de leurs réseaux d’accès mobiles, à la suite des négociations annoncées en juillet 2013. Cet accord va permettre d’offrir à leurs clients respectifs une meilleure couverture à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments ainsi qu’une meilleure qualité de service en optimisant le maillage de leur réseau partagé.

accord-sfr-bouygues-telecom-reseaux-mobiles

 Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom (à gauche) et Jean-Yves Charlier, PDG de SFR (à droite)

Le partage des infrastructures va permettre d’obtenir une zone de couverture commune correspondant à 57% de la population (soit l’ensemble du territoire en dehors des 32 plus grosses agglomérations de plus de 200 000 habitants et des zones blanches). Cet accord permettra aux deux opérateurs d’améliorer leur couverture mobile et de réaliser des économies significatives. Dans un premier temps, 7500 sites seront démontés pour éviter les doublons et cette opération représentera un coût de plusieurs millions d’euros. Mais à terme, cela représentera des économies pour les deux opérateurs.

L’accord repose sur deux principes :

  • d’une part, la création d’une société ad-hoc commune baptisée Infracos, qui gèrera le patrimoine des sites radio mis en commun ;
  • d’autre part la prestation de service de RAN-sharing que se rendront mutuellement les opérateurs en 2G, 3G et 4G sur le territoire partagé.

Chaque opérateur conservera une capacité d’innovation autonome ainsi qu’une indépendance commerciale et tarifaire totale, et continuera de proposer des services différenciés grâce à la maîtrise de son cœur de réseau et de ses fréquences.Cet accord de mutualisation, décidé par Bouygues Telecom et SFR d’une partie de leurs réseaux mobiles, s’inscrit dans la lignée des nombreux dispositifs du même type déjà mis en œuvre dans d’autres pays européens.

L’accord de mutualisation entre en vigueur dès sa signature et devrait aboutir à la finalisation du réseau cible fin 2017. Lors de la conférence de presse, les deux opérateurs ont diffusé la carte de partage de couverture, en rouge les infrastructures de SFR et en bleu celles de Bouygues Telecom.

bt-sfr