Beezik propose le téléchargement de musique gratuit et légal

Beezik propose le téléchargement de musique gratuit et légal

En plein débat autour de la loi hadopi, le site Beezik fait parler de lui en lançant un service de téléchargement de musique gratuit, légal et rémunéré… rien que ça 🙂

Beezik propose un catalogue de plus de deux millions de titres issus des plus grands labels musicaux, dont l’intégralité du catalogue d’Universal Music et EMI Music. Donc, il ne s’agit pas d’une offre de fond de catalogue avec des morceaux « inconnus », non au contraire on a le droit aux vedettes du moment (David Guetta, Black Eyed Peas, Katy Perry, …)

Après s’être inscrit, l’internaute peut télécharger tous les titres qu’il désire. Pour cela, il doit regarder une publicité vidéo parmi plusieurs annonceurs pour chaque téléchargement. De plus, l’internaute est rémunéré 0,30€ pour chaque titre téléchargé; cet argent se cumule sous forme de points qui sont convertibles en bons d’achat auprès des partenaires de Beezik (site e-commerce français). Le parrainage rapporte 500 points par ami inscrit.

C’est un business model « win/win » qui est mis en place par Beezik. L’internaute ne paie pas la musique via un sponsoring publicitaire, les majors sont payées de cette manière et Beezik touche des rémunérations via l’affiliation aux sites e-commerce et la publicité.

Les titres sont téléchargés au format WMA à 192Kbps… avec DRM ! Et c’est là que le bât blesse. Le service n’est pas compatible pour les utilisateurs de Mac, de Linux et d’iPod… et ils sont nombreux !
De plus, la licence d’utilisation est à renouveler chaque fois, aucune gravure possible (j’ai un autoradio MP3, comment je fais ?), la limite de transfert est à cinq appareils… et il faut Windows Media Player 11 !

Le concept est très sympa et permet d’avoir une vraie alternative au téléchargement illégal, et on peut même se demander pourquoi ce ne sont pas les majors qui proposent ce type d’offres. Néanmoins, les restrictions techniques peuvent décevoir et donc ne pas fédérer les Internautes autour du service. On espère vivement que ce point soit revu par Beezik. Pour les utilisateurs de Windows, c’est le bonheur !