Avis sur MappyMobi, GPS sur mobile gratuit

Avis sur MappyMobi, GPS sur mobile gratuit

La notoriété de Mappy dans le domaine de la cartographie et des itinéraires n’est plus à démontrer. C’est donc en toute logique que la filiale du groupe Pages Jaunes se lance dans la navigation GPS. Il y a cinq mois, Mappy lançait son GPS autonome baptisé « Mappy Iti » et depuis une semaine une solution gratuite pour téléphones mobiles, MappyMobi. Nous avons donc testé le service et voici notre verdict.



En lançant MappyMobi, Mappy souhaite démocratiser l’usage de la navigation GPS depuis les appareils mobiles (téléphones, pda/smartphone). Il s’agit d’une solution « off board » ou « online », c’est à dire que les cartes s’affichent par une connexion « on the air » (gprs, edge ou 3G), elles ne sont pas stockées dans le produit. Les cartes sont issues de la base de données de Tele Atlas, l’un (le ?) des leaders mondiaux de cartographie. La solution « off board » permet d’obtenir des cartes toujours à jour et cela garantit une excellente qualité au niveau de l’information délivrée.
La gratuité du service est offerte en contrepartie d’affichage de publicité; actuellement le 118 008 est à l’honneur, normal car il s’agit du service de renseignements des Pages Jaunes.

Au niveau des fonctionnalités, MappyMobi est plutôt bien fournie : instructions vocales en temps réel, affichage 3D, mode nuit, recherche d’une destination par contacts de son carnet d’adresses, affichage de plans, indications des radars et gestion des POI (point d’intérêt) Mappy. Si sur le papier tout semble formidable, en réalité cela l’est moins.

Après avoir télécharger le fichier d’installation, MappyMobi se lance et on doit paramétrer le GPS. Dans notre cas, nous avons utilisé un Eten X500 avec GPS intégré. En cochant la case « détection automatique », le logiciel fait tout tout seul. La première fois que nous avons voulu utilisé le service, cela n’a pas fonctionné, même après plusieurs tentatives et redémarrage du smartphone. On a donc essayé plus tard et tout est rentré dans l’ordre.
L’interface est conviviale et la recherche d’une adresse s’avère facile et on retrouve des options des GPS autonomes comme le type de parcours que l’on souhaite : plus rapide, plus court,…
Une fois validée, c’est parti pour le guidage et là les faiblesses commencent. Le niveau sonore de la voix est très faible, pourtant nous l’avions mis au maximum. Sur l’Eten X500, le logiciel Route 66 Navigate 7 est installé et le son est très bon, donc le souci ne provient pas du haut-parleur. C’est vraiment dommage car le but d’un GPS est de pouvoir se concentrer sur la route et l’environnement et non sur l’écran. Si on change de route; le recalcul est assez rapide mais pas intelligent. Je suis parti de Rosny Sous Bois pour me rendre à Boulogne Billancourt (QG de Giiks). MappyMobi m’indique A3 puis boulevard périphérique Sud. Actuellement il y a des travaux après la porte d’Orléans et cela ralentit beaucoup et par défaut le périph Sud est très souvent saturé. Arrivé à la porte de Bagnolet, je décide donc de passer par le Nord. Recalcul de l’itinéraire, et là MappyMobi veut me faire sortir à la porte suivante pour faire demi tour et repartir vers le Sud; cela a continuer sur 5-6 portes. Vraiment pas intelligent de la part du logiciel. Avec un Tomtom One (par exemple), le recalcul du même itinéraire me propose immédiatement de continuer ma route jusqu’à la porte de Saint Cloud. Mauvais point pour MappyMobi !

La région parisienne est surement une des zones les plus truffées de France au niveau des radars automatiques. De Rosny à Boulogne Billancourt (25km environ), j’en croise 4 ! Idéal pour tester les avertissements de MappyMobi. Nouvelle déception, il y a bien une alerte de la présence du radar avec la vitesse max autorisée mais c’est juste visuel, pas de son ! J’ai cherché dans les options s’il y avait quelque chose à activer, je n’ai pas trouvé. Dommage… Une petite fonctionnalité fun est proposer : envoyer sa position par sms. Dans l’Eten X500, il y a un soft « SMS Locator » qui permet de faire la même chose où notre position géographique est indiquée sous forme de longitude et latitude. J’ai donc voulu envoyer à Skyseb ma position, impossible, je n’ai jamais réussi à le faire car MappyMobi recherche un signal GPS et ne le trouve pas. Pourtant quelques seconde auparavant, j’étais en plein guidage.

MappyMobi propose dans ses options d’affichage un mode nuit qui permet d’avoir des couleurs moins vives et donc plus reposantes pour les yeux lors de conduite nocturne. Autre point positif, l’affichage des plans Mappy autour de la zone où on se trouve, cela permet d’avoir une vue globale du secteur. Mais le point principal est l’intégration des POI de Mappy et là c’est vraiment une force. Les hôtels, restaurants, parking distributeurs bancaires, stations services (etc…) recensés sur le site Internet de Mappy sont présents dans MappyMobi. Et comme il s’agit d’une solution online, la base de données est mise à jour régulièrement.

Au final, Mappy se lance dans un secteur en pleine expansion et très concurrentiel. La gratuité du logiciel va attirer de nombreux indécis qui n’osent pas investir dans un GPS autonome (200à 250€ minimum) et « éduquer » les gens avec la navigation par GPS. Pour les novices, MappyMobi sera amplement suffisant et délivrera des informations pratiques de qualité. En revanche, si vous êtes déjà utilisateurs d’une solution GPS, vous aurez du mal à faire la bascule vers MappyMobi.

Rendez-vous sur le site de MappyMobi pour en savoir plus et tester le service.