Apple Macbook Pro, un coup de tonnerre

Apple Macbook Pro, un coup de tonnerre

La mise à jour tant attendue des Macbook Pro a bien eu lieu hier comme prévu. Et en l’absence de keynote, on se doutait que contrairement aux rumeurs, cette dernière serait moins ambitieuse que prévue. Beaucoup s’attendaient en effet à l’apparition d’un nouveau châssis plus fin et plus léger inspiré du Macbook Air, ou encore au déploiement du SSD sur toute la gamme. Au final, Apple met l’accent sur les performances en adoptant la plateforme Sandy Bridge d’Intel. Le Macbook Pro 13 pouces tout d’abord abandonne enfin le vieillissant Core 2 Duo au profit d’un Core i5 ou i7 double cœur. Ses deux grands frères de 15 et 17 pouces ont droit quant à eux à des processeurs quatre cœurs (Core i5 ou Core i7) là où leurs prédécesseurs se contentaient de deux. Les fréquences baissent mais c’est sans compter la technologie Turbo Boost qui pourra l’augmenter ponctuellement en désactivant des cœurs.

A l’aise
Bon accompagné le surplus de puissance du processeur, Apple a également mis à jour la mémoire. Les capacités restent inchangées avec 4 Go en standard mais la fréquence de fonctionnement est plus élevée passant de 1066 à 1333 MHz. Les disques durs ne sont pas en reste et sont enfin en phase avec leurs concurrents sur PC ou presque. En entrée de gamme, le Macbook Pro 13 pouces doit encore se contenter d’un disque de 320 Go ce qui est toujours mieux que les pauvres 250 Go de la version précédente. Le reste de la gamme adopte tantôt un disque dur de 500 Go (contre 320 Go sur la version précédente), tantôt un modèle de 750 Go (contre 500 Go auparavant). La vitesse de rotation standard de ces disques est de 5400 tours/minute. Bien entendu Apple propose toujours d’autres disques en option avec notamment des vitesse plus élevées de 7200 tours/ minute ou encore le SSD. On aurait aimé pouvoir supprimer le Superdrive pour intégrer le couple SSD+ Disque dur mais il faudra peut être attendre une future mise à jour de la gamme.

AMD en force
Si les Macbook Pro de 13 pouces se contentent de la puce graphique intégrée au processeur, les 15 et 17 pouces ont droit en plus à une carte graphique dédiée. Exit Nvidia, AMD (feu ATI) prend le relais avec un Radeon HD 6490M pour le Macbook Pro 15 d’entrée de gamme. Reste à voir si cette dernière saura damer le pion à la Geforce 330M qui équipait la génération précédente. Le Macbook Pro 15 à 2,2 GHz et le modèle de 17 pouces sont quant à eux équipés d’une Radeon HD 6750M avec 1 Go de mémoire GDDR5.

FaceTime en HD
On désespérait de ne pas voir l’USB 3.0 sur les Macbook Pro. Apple travaillait néanmoins avec Intel sur la technologie Light Peak qui est maintenant disponible sur les nouveaux Macbook Pro sous le nom Thunderbolt. Cette nouvelle norme offre un débit impressionnant de 10 Gbit/s aussi bien en entrée qu’en sortie. On pourra donc chaîner des éléments et connecter par exemple un moniteur et un NAS via le connecteur Display Port. Reste à attendre les périphériques compatibles. Pour finir, la Webcam se voit rebaptisée Facetime HD avec une résolution de 720p pour dialoguer de Mac à Mac ou avec un iPhone 4. Les nouveaux Macbook Pro sont disponibles aux prix de 1149 et 1449 euros pour les 13 pouces, 1749 et 2149 pour les 15 pouces, et 2449 pour le modèle de 17 pouces dont le prix augmente tout de même de 250 euros.