ALPS expérimente le transfert de données par le corps humain

ALPS expérimente le transfert de données par le corps humain

Les salons (à plus forte raison lorsqu’ils ont lieu au Japon 😉 ) sont l’occasion de se projeter dans le futur et de découvrir les technologies qui feront partie de notre quotidien dans les prochaines années.

C’est le cas notamment avec la société ALPS qui présente sur son stand « Electric-field Communication » : une puce capable de transférer des données par le corps humain !

Puisque le corps est conducteur d’électricité, rien n’empêche dans la théorie d’y faire circuler des informations (c’est le principe du CPL).

Bien sûr, la technologie reste embryonnaire mais elle ouvre la porte à de nouveaux services. Peut-être suffira-t-il dans quatre ou cinq ans de serrer la main à une personne pour échanger une contact card ou une photo avec son téléphone mobile ?

Que pensez-vous du concept ? Prometteur selon vous ? Pour quel type d’usage ?

La démo en vidéo de l’Electric-field Communication (pour matérialiser l’échange de données, ALPS a remplacé le second téléphone mobile par une ampoule).