Payer son stationnement par SMS partout en France

Payer son stationnement par SMS partout en France

L’Association Française du Multimédia Mobile (AFMM) propose à l’ensemble des villes de France sa solution de paiement de stationnement par SMS. Simple d’utilisation et compatible avec l’ensemble des téléphones mobiles, la paiement sur facture ou crédit prépayé mobile offre un nouveau moyen de paiement pour accroître les recettes de stationnement et faciliter au quotidien les automobilistes.

paiement-sms-parking-04

Entre mars et octobre 2012, les communes de Mulhouse et de Saint Mandé ont expérimenté la solution et le bilan est bon. A Mulhouse, le nombre de transactions augmente en moyenne de 20% et compte déjà plus de 8000 utilisateurs. Dans les 2 villes, le ticket moyen du paiement par SMS, est de 30% à 70% supérieur au ticket moyen payé à l’horodateur.

Selon une étude (Etude Médiamétrie/AFMM, octobre 2011 auprès de 1506 équipés mobiles de 15 à 60 ans), 53% des personnes déclarent ne pas payer leur stationnement car ils ne disposent pas du moyen de paiement requis. Combien de fois vous arrive-t-il de vous retrouver dans cette situation ? Grâce à cette solution, les automobilistes sont en règle et les collectivités augmentent leur recette.

Comment ça marche ?
L’automobiliste envoie sa plaque d’immatriculation à un numéro court par SMS de la forme 91xxx et il reçoit la confirmation de paiement instantanément par SMS.

paiement-sms-parking-01

Dix minutes avant la fin de validité du stationnement, un SMS d’alerte est envoyé à l’automobiliste pour renouveler le paiement. Il envoie OK par SMS s’il souhaite prolonger à distance le temps de stationnement.

paiement-sms-parking-02

Le contrôle des ASVP se fait à l’aide de smartphones ou PDA et peuvent ainsi vérifier en temps réel si l’automobiliste s’est acquitter du droit de stationnement.

paiement-sms-parking-03

Toutes les villes en France peuvent désormais proposer ce service. On espère que les grandes villes vont le déployer rapidement car il offre un confort et une tranquillité pour l’usager et moins de fraudes pour les collectivités.