La Fnac sur Twitter ou le marketing 2.0 intelligent

La Fnac sur Twitter ou le marketing 2.0 intelligent

EDIT 01/04/2009 11h30 : La Fnac me demande de ne pas divulguer le code promo cité en bas d’article.

———

La Fnac. Voilà une marque qui, même si elle connait quelques difficultés actuellement (plan d’économie, tension sociale – séquestration de François-Henri Pinault, président de PPR qui détient l’enseigne), utilise les outils 2.0 comme une arme marketing, et le fait bien.

Rien à redire du site Internet de la Fnac. Depuis longtemps et grâce à différentes versions, il est plutôt bien foutu et offre un catalogue de produits très étendu.

Depuis longtemps, le site mobile (mobile.fnac.com) est disponible et propose une sélection d’articles qu’on peut payer directement depuis son terminal.

Plus récemment, une nouvelle étape a été franchie avec le lancement d’un compte Twitter : @Fnacmobi

Un moyen de prévenir ses followers des offres en cours en magasin ou sur le site Internet, mais surtout d’annoncer des promotions spécifiques, temporaires et exclusives (ou presque – voyez plus loin) aux commandes passées via le mobile en suivant le lien inclus dans le twit 🙂 C’est pas bon ça ?

Voici un exemple :

Bon allez, un bémol : le système est un peu biaisé. Les promos actuelles annoncées comme étant exclusives pour toute commande via le mobile (notamment 10 % de réduc sur tout le site, hors livres et billeterie) sont en fait également accessibles sur le site Internet en indiquant le code « ——— » à la fin de sa commande. [NDR : suite à une demande de la Fnac, je retire le code promo]

Toutefois, il faut saluer l’utilisation d’un média tel que Twitter par une grande marque de distribution (de biens culturels dans le cas présent mais la grande distribution suivra sans doute un jour ou l’autre) pour communiquer sur ses offres et fidéliser grâce à des exclusivités. Le public geek est le premier servi, et tant mieux 🙂

Pour suivre les promos de la Fnac sur votre mobile, ouvrez un compte Twitter et followez @Fnacmobi !

Votre avis sur ce genre de pratiques ?